Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

2ème phase du dialogue politique : le Premier ministre échange avec les organisations de la société civile

Publié le vendredi 10 janvier 2020  |  Abidjan.net
2ème
© Abidjan.net par CK
2ème phase du dialogue politique : le Premier ministre échange avec les organisations de la société civile
Abidjan le 10 janvier 2020. Rencontre d`échange entre le gouvernement conduit par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et plusieurs organisations de la société civile à la salle C de la primature à Abidjan-Plateau.


Débutée dans l’après-midi du jeudi 09 janvier 2020, la deuxième phase du dialogue politique en Côte d’Ivoire s’est poursuivi par une rencontre d’échange entre le gouvernement conduit par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et plusieurs organisations de la société civile ce vendredi 10 janvier à la salle C de la primature à Abidjan-Plateau.

Le chef du gouvernement, Amadou Gon a dans son propos introductif rappelé que contrairement à la première phase qui a duré 6 mois et permis la mise en place de la Commission électorale indépendante (CEI), cette nouvelle phase tiendra sur un mois et sera consacrée à la « finalisation des travaux relatifs au code électoral ».

Selon Amadou Gon Coulibaly, la reprise du dialogue politique est la volonté de l’engagement du Président de la République Alassane Ouattara et du gouvernement à tout mettre en œuvre pour créer un environnement favorable à des élections démocratiques, ouvertes et transparentes, " comme l’a dit le président de la République lors de son adresse à la nation le 31 décembre 2019" a-t-il souligné.

" Pour tenir compte de la contrainte du calendrier électorale deux séances des comités restreint sont prévues avec les représentants de la société civile. Il en est de même pour ce qui concerne les partis politique" a fait savoir Amadou Gon.

Au sortir de la rencontre du jour, Josué Yao Vah, président de la plateforme panafricaine des femmes et des jeunes pour la paix et la démocratie a félicité le gouvernement pour cette initiative.

Pour lui, les échanges avec les membres du gouvernement ont été fructueux en ce sens que le Premier ministre " a eu bonne écoute de nos propositions en terme des inscriptions sur le listing électorale" a-t-il confié.

Josué Yao Vah a aussi indiqué que la question du taux d’inscription des femmes et jeunes sur le listing électorale est importante. La Côte d’Ivoire compte plus de 20 millions d’habitants, ’’ c’est pourquoi il est crucial que le collège électoral qui sera convoqué à l’élection présidentielle soit en hausse.’’

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment