Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Gouvernance - Les Etats de l’Afritac de l’Ouest renforcent leurs capacités de production de statistiques aux normes internationales

Publié le mardi 14 janvier 2020  |  Minutes Eco
AFRITAC
© Ministères par DR
AFRITAC de l’Ouest : ouverture à Abidjan d’un Séminaire régional sur l’importance des statistiques de finances publiques dans la conduite et l’évaluation des politiques budgétaires
Lundi 13 janvier 2020. Hôtel Tiama-Plateau. Présidant l`ouverture du séminaire sur l’importance des statistiques de finances publiques dans la conduite et l’évaluation des politiques budgétaires, le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, s’est satisfait du dynamisme du nouveau cadre analytique des statistiques.


Le Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique de l’Ouest (AFRITAC de l’Ouest) organise du 13 au 17 janvier 2020, à Abidjan, hôtel Tiama, un séminaire régional sur l’importance des statistiques de finances publiques dans la conduite et l’évaluation des politiques budgétaires. Une quarantaine de représentants des ministères de l’Economie et des Finances ainsi que du Budget des pays membres (UEMOA, Guinée et Mauritanie), principalement des unités d’administrations publiques chargées de l’autorisation, la conduite et l’évaluation des politiques publiques y prennent part.

Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a déclaré ce lundi à l’ouverture des travaux que ce séminaire vise à renforcer les connaissances des participants sur les normes et principes du Manuel de statistiques de finances publiques (MSFP) 2001 et sa version révisée de 2014, notamment le champ de couverture des statistiques de finances publiques et le cadre analytique. Les travaux permettront, en outre, d’améliorer les capacités d’analyse des principaux soldes et agrégats, et de mieux apprécier l’efficacité de la politique budgétaire et de la dépense publique, ou encore de mieux identifier et appréhender les risques budgétaires. « Le sujet est vaste et couvre plusieurs aspects comme la mise à disposition des plus hautes autorités des ministères de l’Economie et des Finances ainsi que du budget, des outils et connaissances pour l’exploitation des statistiques de finances publiques produites notamment le tableau des opérations financières de l’Etat (TOFE) selon le MSFP 2014 », a précisé le ministre de l’Economie et des finances.

Le séminaire d’Abidjan devrait donc consacrer un grand pas dans le processus de migration des statistiques aux normes internationales en vigueur, « tributaire de la mise en application des réformes budgétaires et comptables en amont. » Le ministre a indiqué qu’il est important, pour assurer une bonne gouvernance économique des Etats, de « disposer en temps réel de statistiques fiables et comparables sur le secteur des administrations publiques et le secteur public. » Il reste convaincu que la rencontre d’Abidjan permettra aux participants de disposer des clés d’appréhender les principaux défis de la production des statistiques de finances publiques, conformément aux normes et principes internationaux en vigueur dont ceux du manuel de statistiques de finances publiques 2014. Elle devrait favoriser, par ailleurs, le développement de synergies et des axes de coopération ou d’échanges de bonnes pratiques.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment