Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministère des Eaux et Forêt évalué par l’agence de notation Bloomfield (Communiqué)

Publié le jeudi 16 janvier 2020  |  AIP
Table
© Abidjan.net par Marc Atigan
Table ronde sur les risques dans le secteur des eaux et forêts
Abidjan le 15 Janvier 2020. Le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi, a pris part à la table ronde sur les risques dans son secteur d`activité ce mercredi au siège de l`agence de notation financière Bloomfield Investment Corporation.


Abidjan-L’agence de notation Bloomfield Investment Corporation a restitué mercredi officiellement au ministre des Eaux et Forêts, le premier rapport risque secteur de son département en présence de son président directeur général (PDG), Stanislas Zézé et des responsables de l’administration forestière, selon un communiqué parvenu à l’AIP.

Ce rapport qui met en exergue les facteurs positifs et les facteurs de fragilité qui affectent ou pourraient affecter l’exécution de la stratégie nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts, est sans complaisance et accorde une note de 4.4/10 au ministère, note classée selon l’échelle de notation a un niveau de risque modéré.

Le rapport risque secteur eaux et forêts 2019, constitue la référence en matière d’évaluation de risques et permettra de corriger les points faibles constatés dans la réalisation des activités du Ministère et bien entendu de renforcer ses points forts. Il sera disponible pour consultation lors de la table ronde pour le financement de la stratégie nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts, prévue le premier trimestre 2020.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts, le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi a procédé à la signature d’un protocole d’accord avec l’agence de notation Bloomfield en octobre 2019, pour la production d’un rapport risque secteur eaux et forêts, première étape du développement d’un Indice de gouvernance.

Le ministère des Eaux et Forêts a choisi de se faire noter par un prestataire extérieur afin de disposer d’une évaluation impartiale donc crédible de ses performances, précise le communiqué.



bsp/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment