Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

En prélude aux opérations de terrain, la région de la Mé manifeste son adhésion au PAMOFOR

Publié le samedi 18 janvier 2020  |  AFOR
Politique
© Autre presse par DR
Politique foncière rurale: cérémonie de lancement du PAMAFOR à Adzopé
Lundi le 13 janvier 2019. Le lancement régional du Projet d’Amélioration et de Mise en Oeuvre de la Politique Foncière Rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR) organisé par l’Agence Foncière Rurale (AFOR) s’est tenue ce lundi a la préfecture d’Adzopé


Mobilisation encourageante que celle constatée ce matin du lundi 13 janvier 2020 sur l’esplanade de la Préfecture d’Adzopé. Le lancement régional du Projet d’Amélioration et de Mise en Oeuvre de la Politique Foncière Rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR) organisé par l’Agence Foncière Rurale (AFOR), a battu le rappel de toutes les forces vives de la région de la Mé.

Les membres du Corps Préfectoral avec à leur tête le Préfet de région, Président de la cérémonie, les élus et les cadres au nombre desquels Messieurs GBOCHO Marcel, AMONKOU Akpo Antoine, respectivement Député et Maire d’Adzopé commune, Atsé YAPI, Député de Yakassé-Attobrou, ODI Achiépi, Député de la Sous-Préfecture d’Agou, N’DIA Lucien, Conseiller Technique, représentant le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, et Mme Agnès MONNET, Maire d’Agou, les têtes couronnées avec Nanan Dodo N’DEPO, 3e Vice-président du Directoire de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire qui dira le mot de remerciement de la chefferie à l’AFOR pour cette initiative, les membres des Comités Villageois de Gestion Foncière Rurale, les guides religieux, les représentants de la société civile, des organisations professionnelles agricoles, des femmes et des jeunes, tous ont honoré cette cérémonie de leur présence.

Après le lancement national du PAMOFOR le 17 juillet 2018 à Abengourou, il s’est agi cette fois, comme l’a fait remarquer au cours de sa présentation du Projet M. Mathias KOFFI, Directeur des Opérations Techniques de l’AFOR, du lancement pour 3 ans et demi de la composante 2 dudit Projet. Laquelle composante est en rapport avec les opérations de terrain. A savoir le déploiement dans la région du personnel de l’Opérateur Foncier (entreprise en charge des travaux techniques) et la délimitation des territoires de villages et des parcelles individuelles.

Fort à propos, l’entreprise qui a remporté le marché de la Mé et de l’Agnéby-Tiassa, au terme d’une procédure concurrentielle selon les normes de la Banque Mondiale sous la forme d’un appel d’offres, a été publiquement présentée. Le Groupement CETIF, Geofit Experts et le Cabinet Kouamelan a, séance tenante, décliné son plan de déploiement pour faire face à l’urgence de la question.

Le PAMOFOR, une particularité dans le Programme National de Sécurisation Foncière Rurale, que M. Mathias KOFFI et le Ministre BAMBA Cheick Daniel, Directeur Général de l’AFOR, ont longuement expliquée à l’assistance: la méthode « 4 en 1 ».

Cette méthodologie qui responsabilise davantage l’Opérateur Foncier, est basée sur le principe d’intégration et consiste à englober l’ensemble des processus de sécurisation foncière rurale que sont : la clarification des règles de droit et des procédures de sécurisation foncière rurale; la délimitation des territoires de villages, la certification foncière et la promotion de la contractualisation.

Les échanges qui ont eu une place de choix au cours de la cérémonie, ont permis aux populations de renforcer leur compréhension du Projet dans l’optique de se l’approprier résolument.

« Je suis un gagneur et je voudrais gagner avec vous chères populations de la Mé! Je caresse le vœu qu’à l’heure du bilan, la Mé soit citée en tête des régions ayant bien mis en œuvre ce Projet. Je vous rassure M. le Directeur Général de l’AFOR, nous ferons notre part pour vous accompagner comme il se doit », a clairement laissé entendre dans son allocution de clôture de la cérémonie, le Préfet de la région de la Mé, Préfet du département d’Adzopé, M. Andjou KOUA.

Une réunion technique avec le Corps Préfectoral, la délégation de l’AFOR, les Directions déconcentrées du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, l’Opérateur Foncier, s’est déroulée dans l’après-midi à la salle de conférence de la Préfecture à l’effet d’identifier les goulots d’étranglement au niveau des projets en cours d’exécution dans la région et de définir une stratégie commune pour une mise en oeuvre efficiente du PAMOFOR.

Il faut noter que le PAMOFOR financé principalement par la Banque Mondiale sous forme de prêt à hauteur de 50 millions de dollars US interviendra sur cinq ans dans 51 Sous-Préfectures réparties dans 19 Départements de 6 régions : le Bafing, la Mé, l’Agnéby-Tiassa, l’Indénié-Djuablin, le N’Zi et le Sud-Comoé. A terme, ce Projet permettra de délivrer gracieusement 54 000 Certificats Fonciers et formalisera les limites de plus de 200 territoires de villages.

Au niveau de la Mé, les quatre Départements (Adzopé, Akoupé, Alépé et Yakassé-Attobrou), 17 Sous-Préfectures et 116 villages seront impactés par le PAMOFOR.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment