Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coopération Côte d’Ivoire - République Tchèque : le ministre Souleymane Diarrassouba rappelle le défi de la transformation à 50% des produits agricoles ivoiriens

Publié le jeudi 23 janvier 2020  |  Ministères
Rencontre
© Autre presse par DR
Rencontre entre le Ministre Souleymane Diarrassouba et le vice-Ministre Tchèque des affaires étrangères
Dans le cadre de la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et la République Tchèque, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a reçu en audience, une délégation de ce pays, conduite par le Vice-ministre des Affaires étrangères, Martin Tlapa, le mercredi 22 janvier 2020, à son cabinet au Plateau.


Dans le cadre de la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et la République Tchèque, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a reçu en audience, une délégation de ce pays, conduite par le Vice-ministre des Affaires étrangères, Martin Tlapa, le mercredi 22 janvier 2020, à son cabinet au Plateau.

Au cours de cette rencontre, il a rappelé à ses hôtes les défis que le Gouvernement entend relever, en vue du développement économique de la Côte d’Ivoire. « Notre défi, selon les orientations du Président de la République, est la transformation à 50% de nos produits », a rappelé le ministre Souleymane Diarrassouba. Indiquant que la balance commerciale de la Côte d’Ivoire est excédentaire, il a insisté sur la nécessité de poursuivre dans cette voie avec la République Tchèque, avec notamment la commercialisation des produits finis ou semi-transformés.

A cet effet, le ministre du Commerce et de l’Industrie a manifesté sa volonté de voir arriver en Côte d’Ivoire, nombre d’investisseurs tchèques en vue de poursuivre et donner plus de volume aux échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et la République Tchèque. Dans la foulée, il a insisté sur les opportunités qu’offre la Côte d’Ivoire, en termes de facilité pour la création d’entreprises, de souplesse du code d’investissement et au niveau juridique, le tribunal du commerce qui contribue à faciliter le contentieux.

A ce jour, les échanges commerciaux entre les deux pays se situent à 90 millions de dollars US, avec 40 millions de dollars d’exportation de la Côte d’Ivoire vers la République Tchèque et 50 millions de dollars d’importation vers la Côte d’Ivoire. En plus de la coopération commerciale envisagée, le ministre Souleymane Diarrassouba a salué la présence de la République Tchèque au sein de la Minusma, qui contribue à lutter contre le terrorisme chez le voisin malien.

Pour sa part, le Vice-ministre des Affaires étrangères de la République Tchèque a présenté son pays comme le plus industrialisé de l’Union Européenne qui souhaiterait partager son expérience en matière d’industrialisation avec la Côte d’ivoire. Ce qu’il a exprimé par une volonté manifeste d’accentuer la présence d’entreprises de ce pays en Côte d’Ivoire. Il avoue adhérer entièrement à la politique de valeur ajoutée que promeut le Gouvernement ivoirien. SE Martin Tlapa a officiellement invité le ministre Souleymane Diarrassouba à Prague en vue de mieux s’imprégner des réalités industrielles tchèques.

A.N
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment