Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

7è Congrès de la SAPI : la santé globale au cœur des débats des infectiologues africains

Publié le samedi 25 janvier 2020  |  Abidjan.net
Santé:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Santé: ouverture à Bassam du 7ieme congrès de la société africaine de pathologie infectieuse
Grand-Bassam le 23 Janvier 2020. Le N`sa Hôtel a abrité ce jeudi l`ouverture du 7ème congrès de la société africaine de pathologie infectieuse couplé des 4èmes journées d`infectiologie de Côte d`Ivoire.


Après 28 ans d’absence, la Société Africaine de Pathologie Infectieuse (SAPI) organise du jeudi 23 janvier au samedi 25 janvier à Grand-Bassam son 7è Congrès, organisé conjointement avec la Société Ivoirienne de Pathologie Infectieuse et Tropicale (SIPIT), la société sœur locale.

Ce symposium des experts scientifiques se tient autour du thème central « Maladies infectieuses et Santé globale ». Une thématique qui s’explique par la menace, sans cesse grandissante, de ces pathologies sur le système sanitaire généralisé.

« Le thème de notre congrès correspond donc à cette évolution de l’infectiologie dans un objectif de la santé pour tous. En effet, il n’y a plus de frontières entre les hommes, les animaux, les végétaux et l’environnement avec comme conséquence une exposition croissante des agents infectieux », a soutenu le professeur Eholié, président de SAPI, dans son discours introductif du 7è congrès.

Pour lui, « Les maladies infectieuses n’ont cessé d’être une priorité de santé publique, faisant de l’infectiologue un acteur incontournable de l’amélioration de la santé des populations et de la réduction de la morbi-mortalité.»

Les ‘’assises’’ de Grand-Bassam doivent apporter une réponse significative à l’urgence sanitaire globale. Pendant trois jours, les hommes de sciences du continent et leurs partenaires vont faire des communications sur les différents cas de maladies infectieuses.

Le but recherché est de faire le bilan de leurs activités antérieures ou présentes afin d’identifier des voies et moyens des nouvelles recherches pour lutter efficacement contre les pathologies infectieuses.

« Face aux affres des maladies infectieuses qui causent de nombreuses hécatombes, les hommes de sciences africains se sont retrouvés dans notre pays pour partager leurs expériences sur la qualité des soins à procurer à nos populations au sud du Sahara. Chers congressistes, le thème de votre rencontre ‘’Maladies infectieuses et Santé Globale’’ est en adéquation parfaite avec la vision du gouvernement ivoirien et du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. Je voudrais vous rassurer du soutien du gouvernement pour vous permettre d’atteindre vos objectifs », a annoncé Dr Aka Aouélé, ministre de la santé avant d’ouvrir officiellement le congrès, promettant d’apporter à la SAPI un accompagnement conséquent pour l’amélioration de sa condition d’exercice.

Les pathologies infectieuses font de nombreuses victimes en Afrique subsaharienne. C’est donc pour éradiquer ces maladies ou diminuer considérablement leurs effets néfastes sur les populations que la Société africaine des pathologies infectieuses (SAPI) a été mise sur pied en décembre 1992 en Côte d’Ivoire.

Notons que e présent symposium dans la ville historique de Grand-Bassam correspond également aux 4ès Journées d’Infectiologie de Côte d’Ivoire (JICI).
Atapointe



Santé: Ouverture du 7ieme congrès de la société africaine de pathologie infectieuse
Publié le: 23/1/2020  |  Autre Presse TV

Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment