Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Vœux de nouvel an : Dosso Moussa décline les priorités du Ministère des Ressources animales et halieutiques

Publié le lundi 27 janvier 2020  |  Abidjan.net
Vœux
© Abidjan.net par JOB
Vœux de nouvel an : Dosso Moussa décline les priorités du Ministère des Ressources animales et halieutiques
Vendredi 24 janvier 2020. La cérémonie de présentation de voeux au Ministère des Ressources animales et halieutiques, s`est déroulée le vendredi, à la salle des fêtes de la Caistab au Plateau-Abidjan.


Au cours de présentation des vœux des agents et membres du cabinet du Ministère des Ressources animales et halieutiques, leur patron, Dosso Moussa, a décliné les trois principales priorités de son département pour l’année 2020.

C’était le vendredi 24 janvier dernier, à la salle des fêtes de la Caistab au Plateau-Abidjan, avec la mobilisation de toutes les directions, structures sous-tutelles et partenaires dudit ministère.

Saisissant cette opportunité pour présenter les perspectives de l’action de son ministère, Dosso Moussa a indiqué qu’il s’agit de la préservation des acquis, à savoir l’amélioration de la santé animale et de l’hygiène publique vétérinaire, le renforcement de la professionnalisation des acteurs et la fourniture de matériels génétiques aux éleveurs et aquaculteurs.

Cette mesure s’accompagne, selon lui, du renforcement du dispositif des conflits entre agriculteurs et éleveurs en appliquant les paramètres des conflits.

Secundo, il a souligné l’élaboration et l’adoption du code de la pêche et de l’aquaculture, et du code de l’élevage car pour moi, on ne peut valablement être performant que si l’on dispose d’un cadre réglementaire, légal et cohérent dans lequel s’inscrivent des activités menées par le Ministère des ressources animales et halieutiques.

Enfin, la priorité sera mise sur la reconstruction et la relance économique du secteur d’activités.

« Il s’agira de prospecter de nouveaux projets, de nouvelles pistes en vue d’améliorer la productivité de nos élevages à travers des partenariats avec les institutions de recherches scientifiques.

Après avoir écouté les doléances du personnel par la voix de leur porte-parole, le directeur des ressources humaines, celles-ci, relatives à l’amélioration des conditions de travail et à la prise en compte des revendications syndicales des agents de ce ministère, l’ex ministre de l’emploi et de la protection sociale, Dosso Moussa, a su leur donner satisfecit.

Selon lui, ces objectifs seront atteints par la création des agences de développement pour l’élevage et la pêche et l’aquaculture telles que prévu dans le plan stratégique de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture.

Et, par ailleurs, dans le cadre du Programme social du gouvernement, avec l’appui de la Banque mondiale, le Ministère procédera à l’installation de 500 femmes rurales dans l’aviculture traditionnelle dans le cadre de l’opération 1 femme, 1 coq et 10 poules. Suivi, de la création de 25 exploitations piscicoles pour les jeunes. l’octroi de fours améliorés à 200 femmes pour la transformation du poisson.

JOB
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment