Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Inhumation du Chef Central des Lobi: Un dernier hommage rendu au patriarche

Publié le jeudi 30 janvier 2020  |  Abidjan.net


La communauté Lobi endeuillée, a procédé à l’inhumation du Patriarche Bitate Hien , Chef Central des Lobi ce samedi 25 janvier 2020. Venu du Burkina Faso, du Ghana et de toute la Côte d'Ivoire les communautés Lobi ont tenu à honorer celui qui pendant des années a guidé la communauté avec dignité et intégrité.

Unis dans la douleur autour du Patriarche, les cadres alliés ainsi que ceux de la région, en union de cœur avec la famille du défunt, ont massivement effectué le déplacement afin d’honorer la mémoire du Patriarche.
Le Président de Région, M. Philippe Hien, le Directeur Général du Port Autonome d'Abidjan M. Hien Sié Yacouba, le Directeur Général des Douanes Ivoiriennes, le Général Da Pierre, le Directeur de la Diplomatie Economique, M. Jean-Marie Somet, Le Directeur des Marchés Publics, M. Youl Sansan François, le Directeur de l'Ingeniérie de PETROCI, M. Kam Sié Georges et plusieurs fils de la région dont les élus, ont marqué leur attachement à la communauté à travers une présence très remarquée et d'importants dons.

L’on a également enregistré la présence de la chefferie d’Adiaké, d’Assuefry, de Kong, de Korhogo ainsi qu’une délégation de la cour royale, représentant le Roi de Bouna.

Le Président de la République empêché, a dépêché une délégation de la famille Ouattara afin d’apporter un soutien aussi bien physique que financier à la communauté lobi.

Pour Rappel le Chef Central des Lobi a tiré sa révérence le 8 décembre 2019 des suites d’une maladie.

Née vers 1927 à Bégnôdouo dans la Sous/Préfecture de DOROPO, le patriarche Bitate Hien fit parti du contingent noir africain ayant participé à la guerre d’Indochine de 1946-1954. Enrôlé le 28 novembre 1947, il aura servi vaillamment le drapeau Français onze (11) ans durant. Il retourne en Côte d’Ivoire en 1958 après de bons et loyaux services rendu à la République Française ; toutes choses qui lui ont valu le grade de Sergent-Chef de l’armée Française.

En 1959, il intègre la gendarmerie française en Côte d'Ivoire et devient ainsi l'un des premiers gardes du corps de feu Felix Houphouët-Boigny alors Premier Ministre de Côte d’Ivoire.

En 1961 lorsque la gendarmerie devient nationale, le Sergent-Chef BITATE HIEN continue de servir et devient le premier porte-drapeau de ce corps d’élites de la République de Côte d’Ivoire nouvellement indépendante.

Dans sa détermination absolue à assurer le bien-être de son peuple, l’illustre disparut s’est imposé la noble mission de travailler à la RE-UNIFICATION du peuple Lobi répartis dans trois pays d’Afrique.

Ainsi, dès 2017, Bitate Hien, initie, avec le soutien des élus et cadres Lobi de côte d’Ivoire, le DJOKABINAN. Ce festival culturel qui signifie littéralement ‘’La fête du mil’’ est une plateforme de rencontre internationale des Lobi du Burkina Faso, du Ghana et de la Côte d’Ivoire. C’est fort de cette belle expérience qu’en accord avec le Chef CANTON de Gaoua et le Patriarche BITATE HIEN, les élus et cadres ‘’du triangle LOBI’’ (Ghana, Burkina Faso et Côte d’Ivoire) ont décidé de la création d’un cadre de coopération internationale ; toute chose qui vise la mise en place d’un vaste programme de développement culturel, socio-économique et politique des peuples du rameau Lobi.

C’est en humble serviteur et digne soldat que le grand baobab de la savane est tombé à la tâche à sa quatre-vingt douzième année laissant tout un peuple inconsolable.

Père modèle, mari aimant et fidèle, grand-père formidable, le patriarche Bitate Hien laisse derrière lui, une femme,16 enfants, 40 petits-enfants et 13 arrière-petits-enfants.

DA et Sercom
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment