Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Signature d’un projet d’appui au renforcement des capacités de la police nationale ivoirienne

Publié le vendredi 31 janvier 2020  |  APA
Signature
© APA par Lassina SERME
Signature d’un projet d’appui au renforcement des capacités de la police nationale ivoirienne
Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et le Gouvernement ivoirien, à travers le ministère de la Sécurité et de la protection civile (MSPC) ont signé, jeudi à Abidjan, la 3ème phase du projet de renforcement des capacités de la police


Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et le Gouvernement ivoirien, à travers le ministère de la Sécurité et de la protection civile (MSPC) ont signé, jeudi à Abidjan, la 3ème phase du projet de renforcement des capacités de la police nationale.

Le Général Vagondo Diomandé, ministre de la Sécurité et de la protection civile représenté par Benjamin Effoli, M. Fujino Kojiro, Représentant Résident de la JICA et de M. Jonas MFouatie, Représentant Résident intérimaire du PNUD, ont procédé à la signature du projet dénommé « Appui au renforcement des capacités de la police nationale» lors d’une cérémonie officielle.

Cette signature intervient dans un contexte où la problématique de la formation continue au sein de la police nationale constitue une préoccupation majeure des autorités nationales ivoiriennes qui ambitionnent de doter le pays d’une police moderne respectant les normes internationales.

Depuis 2013, la JICA et le PNUD ont entrepris un vaste programme de renforcement des capacités de la police, en lien avec la réforme du secteur de la sécurité (RSS) entreprise au sortir de la crise. Ces actions de formation ont conduit progressivement à inculquer aux policiers ivoiriens les notions de formation continue et surtout à relever le niveau professionnel de l’ensemble du personnel de la police nationale.

Cette 3ème phase du projet d’un coût de 3 100 000 USD, soit environ 1 700 000 000 FCFA sera mis en œuvre sur une période couvrant 4 années.

Elle vise à mettre en place un environnement permettant la consolidation des acquis de toutes les actions de formation précédentes, notamment par la valorisation des ressources humaines et la création d’un cadre adéquat de la formation en général, et de la formation continue en particulier.

Le Gouvernement, à travers le ministère de la Sécurité et de protection civile, a réaffirmé son engagement à initier la réforme, dans la mesure où elle participe de la professionnalisation et la modernisation de la police nationale, objectifs réaffirmés dans la Stratégie nationale de sécurité.

De plus, elle cadre avec la vision du Gouvernement qui est de recruter et former des policiers au service de la population.

LS/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment