Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé publique: Les acteurs publics et privés s’engagent à améliorer le dépistage de la tuberculeuse latente en Afrique

Publié le samedi 1 fevrier 2020  |  Abidjan.net
Colloque
© Abidjan.net par CK
Colloque Santé en entreprise sur le dépistage de l’Infection tuberculeuse latente
Jeudi 30 janvier 2020. Plateau, Abidjan. Lors d’un colloque initié par Santé en Entreprise (SEE) en collaboration avec QIAGEN autour du thème «Dépistage de la tuberculose latente en entreprise : Quels enjeux pour votre activité ? Quelles solutions? », les acteurs publics et privés se sont engagés à améliorer le dépistage de l’Infection tuberculeuse latente (ITL) en Côte d’Ivoire


La tuberculose cause plus de 500 000 morts chaque année en Afrique. Casser la chaîne de transmission de la maladie à travers le dépistage et le traitement de la « tuberculose latente » est reconnu par l’OMS comme étant un facteur primordial dans les actions d’élimination de cette maladie, objectif que s’est fixé la communauté internationale à l’horizon 2035.

C’est dans ce cadre que les acteurs publics et privés se sont engagés à améliorer le dépistage de l’Infection tuberculeuse latente (ITL) en Côte d’Ivoire.

C’était ce jeudi 30 janvier 2020, Plateau, Abidjan lors d’un colloque initié par Santé en Entreprise (SEE) en collaboration avec QIAGEN autour du thème «Dépistage de la tuberculose latente en entreprise : Quels enjeux pour votre activité ? Quelles solutions? ».

« Il faut agir en amont et dépister dans les populations ciblées les cas de tuberculose latente qui constituent le réservoir de la maladie. C’est en dépistant et en traitant ces cas que l’on parviendra à l’élimination», a insisté d’entrée de jeu Erick Maville, Directeur Général de SEE.

Cette initiative, première du genre en Afrique francophone, permettra de prévenir et de limiter les cas de tuberculose active dans le personnel des entreprises basées en zone endémique pour la tuberculose.

Pour sa part Docteur Kouakou Jacquemin, Directeur du Programme National de Lutte contre la tuberculose (PNLT), a indiqué que le dépistage de l’ITL est une intervention majeure dans la lutte qui tend à moderniser et à renforcer la lutte contre la tuberculose. «Jusqu’à présent, nous ne prenions en charge la tuberculose qu’au stade actif. Désormais, les cas de tuberculose latente pourront être dépistés et traités, et nous ne pouvons qu’encourager cela. », s’est- il réjouit. D’où l’adhésion des entreprises à cette innovation majeure dans la prévention de cette maladie.

A sa suite, Amadou Gueye, Manager Market Development Afrique Subsaharienne chez QIAGEN, a souligné que le QuantiFeron TB est une solution de dépistage de la tuberculose latente, c’est aussi un test sanguin qui permet de savoir si quelqu’un est atteint de la tuberculose. Cette solution technique permettra de faire un bond significatif dans le depistage précoce de la maladie.

Approbation du projet d’intégration de la tuberculose latente dans le package de dépistage multimaladies utilisant le Quantiferon TB, soutien des partenaires institutionnels, accord de principe pour inclure le projet dans la requête-pays au Fonds Mondial (co-investissement avec les entreprises) sont entre autres les principaux acquis de cette réunion de haut niveau.

Le programme Santé Entreprise Afrique Côte d’Ivoire (SEA-CI) intégrera dès 2020 le dépistage de l’ITL dans le panel de tests de dépistage multimaladies qu’elle propose aux entreprises.Ce sont 30 participants qui ont pris part à ces travaux.

C. K.
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment