Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des fonctionnaires africains renforcent leurs capacités en commerce international à Abidjan

Publié le lundi 3 fevrier 2020  |  AIP


Abidjan- Trente et un fonctionnaires dont deux ivoiriens venant de 15 pays africains francophones participent du 3 février au 27 mars à la 4ème session des Cours régionaux de politique commerciale (CRPC) pour l’Afrique francophone, organisés à l’Ecole nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée (ENSEA) à Cocody.

La cérémonie d’ouverture de ces cours a été présidée par la ministre du Plan et de Développement, Kaba Nialé, en présence du représentant de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), Roberto Fiorentino et du représentant du ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie, Albert Kouatelay.

Cette formation, organisée en partenariat avec le ministère du Commerce, de l’Industrie et OMC, vise à renforcer les connaissances des auditeurs sur les règles et les procédures de l’OMC, à les outiller pour une meilleure compréhension des questions en discussion dans le cadre des négociations à l’OMC.

Pour la ministre Kaba Nialé, il s’agit de « renforcer les capacités de ces fonctionnaires aux questions liées aux accords de l’OMC, leur application et implication dans les pays dans un contexte marqué en Afrique par la création de la zone de libre échange continentale (ZLECAf).

Face à ce défi que représente la mise en œuvre de la ZLECAf, il convient aux Etats de se munir d’experts capables de contribuer efficacement à l’élaboration de politiques commerciales nationales, régionales et continentales, d’identifier et défendre les intérêts commerciaux, nationaux dans les négociations bilatérales interrégionales et multilatérales.

La CRPC est ainsi, selon le représentant du ministre en charge du Commerce, une opportunité pour les Etats francophones d’améliorer leurs connaissances sur les accords de l’OMC et de les faire évoluer dans le sens de l’équité.

Outre les représentants ivoiriens, des fonctionnaires venant de l’Algérie, de l’Angola, du Burkina Faso, du Bénin, du Tchad, de la Guinée, d’Haïti, du Gabon, du Mali, de la Mauritanie, de la République Démocratique du Congo( RDC), du Sénégal, de la Tunisie, du Togo participent à ces cours. Les trois dernières éditions ont eu lieu à l’ENSEA. A ce jour 317 cadres ont été formés à ces cours.


tad/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment