Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des experts de l’UEMOA définissent les modalités d’une harmonisation du Baccalauréat

Publié le lundi 3 fevrier 2020  |  AIP


Abidjan- Des experts en éducation de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont entamé, lundi, à Abidjan, les travaux d’un atelier consacré au renforcement des capacités des acteurs impliqués dans l’initiative d’harmonisation de l’organisation du baccalauréat dans les états membres de la communauté ouest-africaine.

Les travaux, qui durent jusqu’à vendredi, doivent produire un guide méthodologique des bases curriculaires des quatre disciplines dans le cadre du processus d’harmonisation (Français, Histoire-Géographie, Mathématiques et Sciences de la vie et de la terre), définir un cadre de référence pour l’élaboration des épreuves de cet examen, former les formateurs avec une phase d’expérimentation dans les quatre disciplines, introduire des situations complexes dans les épreuves avec l’achèvement de la démarche par la réalisation des corrections sur la base des grilles d’évaluation « critériées » dans certains des Etats membres.

Le huitième atelier tenu en octobre 2019 à Ouagadougou au Burkina Faso a intégré l’Anglais, la Philosophie et la Physique-chimie au processus, rappelle-t-on.

La directrice des examens et concours, Mme Dosso Nimaga Mariam, a salué cette initiative d'organisation d'un Bac unique, « aventure exaltante », d'un nouvel outil d'intégration sous-régionale et d'ouverture sur le monde.

Pour le représentant-résident de la Commission de l’UEMOA en Côte d’Ivoire, Gustave Diasso, la démarche vise à assurer la crédibilité de « cet examen important » donnant accès à l’enseignement supérieur.

« Cette réforme profonde est une opportunité sans précédent pour faire du baccalauréat un examen répondant aux standards internationaux en matière d’évaluation des acquisitions et compétences des élèves de la classe de Terminale du second cycle secondaire », a-t-il affirmé.

Représentant, à l’ouverture de l’atelier, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, son directeur de cabinet, Kabran Assoumou, a exhorté les participants à s’approprier « les outils, la méthodologie de travail » et à suivre avec attention les différents modules pour l’implémentation de ce nouveau système.

Les ateliers nationaux de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans l’initiative d’harmonisation du baccalauréat au sein de l’UEMOA se déroulent dans chaque Etat membre sur cinq jours au cours du premier trimestre de l’année 2020, indiquent les organisateurs.

aaa/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment