Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Jacqueville/ Reconnaissance du mérite : le dialogue doit rester l’arme absolue pour aplanir et résoudre les incompréhensions, selon le ministre Isaac De

Publié le lundi 10 fevrier 2020  |  Abidjan.net
Jacqueville/
© Autre presse par DR
Jacqueville/ Reconnaissance du mérite : le dialogue doit rester l’arme absolue pour aplanir et résoudre les incompréhensions, selon le ministre Isaac De
Président la cérémonie de reconnaissance du mérite dans la ville de Jacqueville, le samedi 08 février dernier, le ministre auprès du premier ministre chargé des Grands projets, Claude Isaac De à inviter les populations à recourir toujours au dialogue pour résoudre les divergences


Présidant la cérémonie de reconnaissance du mérite dans la ville de Jacqueville, le samedi 08 février dernier, le ministre auprès du premier ministre chargé des Grands projets, Claude Isaac De a inventé les populations à recourir toujours au dialogue pour résoudre les divergences. Et « à bannir les maux qui détruisent la cohésion sociale et affectent le développement de la région ».

Poursuivant, il a salué l’immense mobilisation des fils et des filles d’Avagou et des villages avoisinants qui traduit une volonté commune de bâtir une région, une région digne et prospère où le dialogue restera l’arme absolue pour aplanir et résoudre les difficultés, les incompréhensions et les divergences.

« Nous devons faire prévaloir les valeurs essentielles qui sont : l’unicité dans la diversité, la solidarité, la cohésion sociale, l’engagement au travail, le respect mutuel pour une Côte d’Ivoire de justice, de paix, de tolérance, de pardon, d’équité et de prospérité » a –t-il déclaré .

Au cours de cette activité organisée sur la place publique du village d’Avagou, localité de Jacqueville, M. Claude Isaac DE a rendu un vibrant hommage au Professeur Pierre Yourougou, lauréat du Prix « Cadre d’Or » décerné par une structure privée pour son engagement sans relâche pour le développement de la région.

« Nous célébrons un cadre d’Avagou, une valeur sûre pour Jacqueville, une valeur sûre pour le développement de Dabou, une fierté pour la région des Grands Ponts, une fierté pour notre pays », a-t-l indiqué avant de relever les valeurs morales exceptionnelles et l’abnégation au travail du lauréat.

Toutes choses, a-t-il ajouté, qui font du Professeur YOUROUGOU, « un homme-phare » et « un éveilleur permanent » pour la majorité de ses concitoyens.

Aussi, a-t-il invité les cadres de la région à conjuguer leurs efforts afin d’apporter le changement en vue de l’amélioration des conditions de vie de la population en particulier celles des jeunes. « Notre mission est d’aider les jeunes à mieux s’intégrer dans le tissu social et économique. Nous devons informer, aider les jeunes à saisir les opportunités que le gouvernement leur offre à travers les différents programmes sociaux, d’emplois et de développement. (…) Nous devons nous retrouver pour trouver ensemble, quelles que soient nos convictions politiques et religieuses² les moyens et actions pour renforcer la paix et promouvoir le développement de notre région. Je voudrais vous réitérer mon engagement à vous accompagner, à prendre toute ma part à consolider la paix, dans la marche de notre région vers le développement », a soutenu le parrain de la cérémonie.

Pour terminer, il a exhorté les jeunes à travailler avec abnégation et à poser des actes citoyens pour le développement de la région. « C’est cette mentalité-là que nous voulons pour la jeunesse. Une jeunesse qui s’inspire de modèles de véritables réussites. Une jeunesse pleine d’espoir et d’espérance. Une jeunesse ambitieuse et qui se donne les moyens de voir ses rêves devenir un jour réalité », a-t-il conclu.

Pour sa part, le Professeur Pierre Yourougou s’est félicité du choix porté sur sa personne et a saisi cette tribune pour rendre un vibrant hommage à la Grande Chancelière Nationale, fille de la région, Madame Henriette Dagri Diabaté, « la voix de la sagesse » et à travers les valeurs morales, humaines et intellectuelles, son amour pour le travail et l’excellence qu’elle incarne, demeure une « boussole » pour toute la région. Aussi, a-t-il traduit sa gratitude à l’endroit du parrain, le Ministre Claude Isaac DE qui reste un modèle pour la jeunesse à cause de son leadership et son engagement pour le développement de la région.

Cette cérémonie a été aussi marquée par un instant solennel, celui de l’intégration du Ministre Claude Isaac DE à la génération Ôwô Krôwa d’Avagou dans le département de Jacqueville.

R. K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment