Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Sassandra: le nouveau château d’eau d’Aropka alimente 4000 personnes

Publié le samedi 15 fevrier 2020  |  Primature
Sassandra:
© Primature par DR
Sassandra: le nouveau château d’eau d’Aropka alimente 4000 personnes
Sassandra, le vendredi 14 février 2020. Dans le cadre de sa visite de travail dans la Région du Gboklê, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a mis en service, le château d’eau d’Aropka, devant desservir 4000 habitants d’Aropka, Kadropka et Lipoyo, des localités situées à 25 kilomètres de Sassandra.


Sassandra, le 14 février 2020 – Dans le cadre de sa visite de travail dans la Région du Gboklê, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a mis en service, le 14 février 2020, le château d’eau d’Aropka, devant desservir 4000 habitants d’Aropka, Kadropka et Lipoyo, des localités situées à 25 kilomètres de Sassandra.

« De l’eau potable coule désormais à Arokpa et dans deux autres localités voisines, grâce au château d’eau que nous venons de mettre en service. Nous mettons en œuvre les orientations du Président de la République Alassane Ouattara. A savoir améliorer les conditions de vie de nos compatriotes », a indiqué le Chef du gouvernement.

Heureuses de la mise en service de l’ouvrage, les femmes des trois villages ont manifesté leur joie, indiquant que les corvées d’approvisionnement en eau sont désormais un vieux et mauvais souvenir.

« Nous étions obligées d’aller chercher de l’eau potable à deux kilomètres en pirogue, car il nous fallait traverser un étang boueux. Aujourd’hui, avec le château d’eau construit par le gouvernement, tout cela est fini », témoigne, émue, Marie-Claire Grébodré, vendeuse de poisson à Arokpa.

Présidente d’un groupement de femmes du village de Lipoyo, Clémence Ouraga estime que la mise en service du château va permettre aux femmes, notamment celles qui fabriquent de l’attiéké, d’augmenter leurs revenus. Car, ajoute-t-elle, la facilité d’accès à l’eau va contribuer à accroître la production.

Nadine Koffi, originaire de la localité, mais habitant Sassandra, ne cache pas sa joie. Grâce à l’eau de qualité fournie par le château, dit-elle, ses parents ne souffriront plus de maladies hydriques.

Le château d’Arokpa, d’une capacité de 50 m3, a coûté environ 400 millions de FCFA.

A.N
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment