Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Arnaque et escroquerie: Deux faussaires interpellés

Publié le vendredi 21 fevrier 2020  |  Le Nouveau Réveil


Deux individus ont été interpellés, le jeudi 06 février dernier, dans la commune de Port Bouet. Ces deux faussaires se faisaient passer pour des contrôleurs de la Compagnie ivoirienne d’électricité. En effet, alertée sur l’existence de faussaires se substituant en contrôleurs Cie arnaquant les populations, la Sous-Direction Rendement Distribution dirigée par Sekongo Tannignigui, appuyée des éléments de la gendarmerie, a engagé des enquêtes en vue de mettre fin à ce fléau. C’est dans cette perspective que le Sous-Directeur Rendement Distribution a organisé une opération de contrôle le jeudi 06 février dernier, pour spécialement mettre fin à ce trafic. C’est dans le sous quartier Eléphant à Gonzagueville dans la commune de Port-Bouet que les faussaires, au nombre de 05, constitués de faux agents Cie et de faux militaires effectuant des contrôles sur le réseau, ont été trouvés. A la vue des Agents de la gendarmerie, les faussaires ont pris la fuite. Fort heureusement, deux d’entre eux ont été interpellés par les gendarmes. Il s’agit de Tanoh Ninguin, âgé de 26 ans, exerçant le métier d’électricien bâtiment, faux agent Cie et Kouassi Christophe, né en 1983 en qualité de supposé militaire. Selon le premier cité, ils ont reçu un signalement selon lequel un revendeur de courant aurait piqué directement sur le réseau. C’est ainsi qu’ils sont allés voir afin de constater et informer la Cie. Concernant sa tenue, il dit l’avoir reçue d’un certain Kpangni qui ne serait plus en vie .Il faut dire que la fraude sur l’électricité fait perdre une somme considérable au secteur de l’électricité. C’est donc pour éradiquer ce fléau que la Cie a mis en place un dispositif solide de veille pour capter tous les signalements sur les malversations des faussaires en vue de les traduire devant les juridictions. Les deux mis en cause ont été mis à la disposition de la Brigade de recherches de la gendarmerie afin de répondre de leurs actes. Pour rappel, les agents de la Sous-Direction Rendement et Distribution avec la gendarmerie ont interpellé, le 14 décembre dernier, un faux agent Cie du nom de Bamba Sekou. Ce dernier a été condamné à 36 mois de prison ferme et 5 millions d’amende.

DRC (Stagiaire)
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment