Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Programme social du gouvernement: Sidi Touré présente les résultats positifs déjà obtenus

Publié le mardi 25 fevrier 2020  |  L’intelligent d’Abidjan
Conseil
© Abidjan.net par JOB
Conseil des Ministres du mercredi 05 Février 2020
Abidjan-Ce mercredi 05 février 2020, un conseil des ministres s`est tenu au palais Présidentiel d`Abidjan, sous la présidence du chef de l`Etat, Alassane Ouattara.


Le ministre de la Communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement ivoirien a animé une conférence de presse, le lundi 24 février 2020 à l’immeuble Sciam d’Abidjan-Plateau, pour faire le bilan du Programme social du gouvernement (Ps-Gouv) à fin décembre 2019.
Selon le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement, le Programme Social du Gouvernement, adopté le 18 décembre 2018, ambitionne d’accélérer le rythme des réformes et des progrès réalisés depuis 2012, en vue de réduire le taux de pauvreté et les inégalités dans le pays. Ce programme de 2 ans, se décline en 156 actions dont 67 projets majeurs, 57 réformes et 32 mesures d’accompagnement de l’action sociale pour un budget de 1003 milliards de francs. Selon Sidi Touré, le Ps-Gouv repose sur 5 axes stratégiques. Entre autres, Fournir aux populations des services de santé de proximité, une alimentation et une nutrition saines et améliorer la protection sociale, Renforcer les conditions d’accès et de maintien à l’école des enfants de 6 à 16 ans et améliorer les conditions d’études et de vie des étudiants, avec un accent sur le maintien de la jeune fille à l’école.


Amélioration de l’Éducation

Concernant ce volet du Ps-Gouv, le porte-parole du gouvernement a dit: << Deux principales activités sont retenues, il s’agit du recrutement de 10 300 enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire et de l’acquisition et la distribution de 250 000 tables-bancs. Le recrutement des enseignants a été intégralement réalisé. Les 10 300 personnels ont tous été formés et sont actuellement en situation de responsabilité. Au-delà, le Ministère de l’Éducation Nationale a procédé à la mise en responsabilité de 5 000 enseignants du primaire sortis des CAFOP, 901 professeurs de collèges, 585 professeurs de lycées et 440 animateurs et éducateurs préscolaires. Au total, en 2019, 17 226 enseignants et personnel d’encadrement ont été mis en responsabilité dans le système éducatif. Concernant l’acquisition des tables-bancs, ce sont 186 000 unités qui ont été réceptionnées. Les exemplaires restants sont cours de livraison. Par ailleurs, l’offre de réceptifs scolaires et périscolaires a été renforcée sur la période avec 3077 nouvelles salles de classe au préscolaire et primaire, 35 nouveaux établissements secondaires dont le lycée d’excellence de Grand Bassam. Les établissements d’enseignement technique et professionnel sont en cours de construction ou réhabilitation, afin d’accueillir tous les étudiants. De manière globale, il est à constater une nette amélioration des indicateurs de résultat : Taux net de scolarisation : de 73% en 2012 à 91% en 2018. Taux de réussite au CEPE : progression de plus de 20 points de pourcentage entre 2011 et 2018. Taux de réussite au BEPC : progression de plus de 40 points de pourcentage entre 2011 et 2018. Taux de réussite au BAC : progression de plus de 25 points de pourcentage entre 2011 et 2018>>.


Électrification

Faisant le bilan 2019 du Ps-Gouv en ce qui concerne ce secteur , le porte-parole du gouvernement affirme :<< Au titre de l’accès à l’électricité 1 008 853 ménages bénéficient de la réduction de 20% du tarif social d’électricité contre 930 910 lors de notre dernière conférence de presse. L’on note donc une progression par rapport au mois de septembre 2019 et 3,9 milliards de FCFA économisés sur l’année 2019. Pour rappel, ce sont 850 000 ménages qui avaient initialement été ciblés. S’agissant de l’électrification rurale (PRONER), 919 villages ont été électrifiés. À toutes fins utiles, et afin que vous puissiez prendre la pleine mesure de cette performance, ce chiffre correspondant 3 fois les moyennes annuelles enregistrées 2011 et 2018. Mieux, ces 919 villages représentent 10 fois plus que ce qui a pu être réalisé entre 1994 et 2000, où, en moyenne, 93,1 localités qui étaient raccordées à l’électricité chaque année. Enfin, 203 018 ménages sur un objectif annuel de 200 382 ont été raccordés au réseau électrique du Programme Électricité Pour Tous (PEPT). Par ailleurs, il convient de rappeler qu’en huit années, la politique nationale en matière d’électricité a permis d’accroitre la capacité de production de 60,2%, passant de 1 391 MW en 2011 à environ 2 229 MW à fin 2019>>.


Logements sociaux

<< Relativement au programme des logements sociaux, l’objectif en 2019 était de réunir les conditions d’habitabilité notamment l’eau, l’électricité, l’évacuation d’eaux usées à la Cité Ado de Yopougon et à la Cité de Bingerville. À fin décembre 2019, 870 logements de la Cité de Bingerville sont entièrement disponibles. Les raccordements à l’eau et à l’électricité de la Cité ADO ont été achevés. Les travaux de rafraichissement devraient être terminés et les logements accessibles. D’un point de vue global, notons que de 2011 à 2019, 15 618 logements sociaux ont été implantés, dont 10 126 construits par des opérateurs privés, 3 859 par la SICOGI, et 1 633 logements construits dans le cadre du Programme de terrains équipés à bas coûts>>, a fait savoir Sidi Tiémoko Touré.


<< Moins en moins de plaintes au niveau de la Couverture maladie universelle (Cmu)

Sur le volet Santé, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré, a évoqué les réalisations dans le cadre de ce programme. Il a annoncé :<< Ce programme ambitieux est aujourd’hui une réalité avec près de 3 millions de bénéficiaires identifiés. Parmi eux, 1,4 million n’avaient jamais bénéficié de couverture maladie. En octobre 2019, la CMU couvrait déjà 12% de la population totale contre un taux de couverture variant entre 2 et 10% dans de nombreux pays en Afrique. Au 31 décembre 2019, on enregistre 82 530 bénéficiaires de la CMU traités dans le cadre de 96 137 consultations effectuées dans 499 centres de soins et 117 localités du pays. La CMU est une réalité ! Des solutions ont été trouvées pour les difficultés rencontrées au démarrage, notamment quant au processus d’identification, la disponibilité des médicaments et de l’offre de soins, ou les incompréhensions sur le fonctionnement du système. Il y a donc de moins en moins de plaintes, et le processus s’ajuste et s’améliore chaque jour. Rappelons enfin que le Gouvernement a, par ailleurs, adopté un décret relatif à la répartition des cotisations dues au titre du régime général de base de la Couverture Maladie Universelle (CMU) des fonctionnaires de Côte d’Ivoire qui permet que 50% de ces cotisations soient financées par l’État.
Au titre du Programme élargi de vaccination, deux objectifs principaux sont visés: un taux de couverture vaccinale de 94%, une sensibilisation accrue des populations. Au cours de l’année 2019, grâce au renforcement de ses moyens opérationnels le PEV a réalisé un taux de couverture vaccinale de 94% au titre des enfants de 0 à 11 mois, relativement à la 3ème dose du vaccin pentavalent qui immunise contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et l’infection à Haemophilus influenzae B, un taux de couverture pour la Rougeole/Rubéole de 92%. Un taux de vaccination des femmes enceintes contre le tétanos de 84%. Dans le but d’améliorer sa capacité opérationnelle et son efficacité d’ensemble, trois 03 mesures fortes ont été prises pour renforcer l’activité de vaccination. Le Gouvernement a adopté en Conseil des Ministres, un décret rendant obligatoire la vaccination des nourrissons et des femmes enceintes aussi bien lors des campagnes et que pendant les vaccinations de routine, l’accès aux médias publics pour la diffusion de produits médias sur le PEV a été rendu gratuit>>. Poursuivant, il a déclaré : << Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus chez les jeunes filles de 9 ans a été introduit dans le PEV. Au titre de la gratuité ciblée, le Ps-Gouv vise à offrir gratuitement aux bénéficiaires, certains services et actes médicaux dans le cadre de consultations prénatales, des accouchements et leurs complications, des consultations pour les enfants de 0 à 5 ans et de la prise en charge du paludisme grave. Ainsi, la Nouvelle Pharmacie de la Santé Publique a mis à disposition des hôpitaux : 545 727 kits d’accouchements, 77 983 kits de césariennes, 1 218 435 divers produits de soins contre le paludisme. En 2019, le Gouvernement a, par ailleurs, décidé que les coûts relatifs aux 48 premières heures de soins des accidentés de la route seront pré-financés par l’État. De façon générale, le taux d’accessibilité géographique aux services de santé est passé de 44% en 2012 à 69% en 2019>>.


Infrastructures routières

<>, a fait savoir le ministre.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment