Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Pêche : Sassandra a enfin son débarcadère

Publié le mardi 25 fevrier 2020  |  Abidjan.net
Pêche
© Autre presse par DR
Pêche : Sassandra a enfin son débarcadère grâce à un soutien financier du Japon
L’inauguration de cette infrastructure a eu lieu le vendredi 14 Février dernier, en présence du Premier Ministre, Monsieur Amadou Gon Coulibaly, qui effectuait une visite de travail de trois jours dans cette localité.


Afin d’accélérer le développement socio-économique de la région du Gbôklé reposant essentiellement sur exploitation des ressources halieutiques, le gouvernement ivoirien avec le soutien financier du gouvernement Japonais vient de construire un débarcadère dans la ville de Sassandra.

L’inauguration de cette infrastructure a eu lieu le vendredi 14 Février dernier, en présence du Premier Ministre, Monsieur Amadou Gon Coulibaly, qui effectuait une visite de travail de trois jours dans cette localité.

Construit sur une superficie d’1 ha pour 300 vendeuses, le débarcadère de Sassandra s’inscrit dans le cadre de la politique de développement du secteur halieutique initiée par le Ministère des Ressources Animales et halieutiques (MIRAH) avec à sa tête Moussa Dosso. Selon le ministère, le projet vise à exploiter davantage les ressources halieutiques pêchées avec plus de valeur ajoutée en faveur des pêcheurs artisanaux, à développer la zone marquée comme espace commercial régional au profit des habitants aux alentours et d’améliorer le cadre de vie de la population pour lutter contre la pauvreté.

En d’autres termes, cet ouvrage ambitionne de « garantir une meilleure exploitation des ressources halieutiques, en apportant plus de valeur ajoutée aux produits de la pêche artisanale. Plus de sécurité dans la chaîne de production et d’acheminement ».

« Le débarcadère de Sassandra, poursuit le ministère, c’est un acte concret de long terme sur la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des pêcheurs et de leurs familles. Par la baisse notamment du taux de perte post-capture qui est de l’ordre de 40% ». Grâce à ce débarcadère, les acteurs de la pêche ont accès à un bureau des services des pêches pour accomplir les charges et services administratifs. Ce bureau est un facilitateur dont la pertinence a été saluée par tous les acteurs locaux. Cette infrastructure, en somme, contribuera efficacement à améliorer le développement économique et social des populations de la région du Gboklè. C’est pourquoi, lors de l’inauguration Les populations ont exprimé « toute leur reconnaissance » au président de la République, Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui ont rendu possible ce projet.

C’est le 8 décembre 2017 que la pose de la première pierre par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a eu lieu.

A noter que dans la région du Gbôklè, la pêche constitue un pilier important de développement. Avec ses 2000 pêcheurs, ses 1227 mareyeuses et fumeuses, et en y ajoutant les 400 pirogues motorisées et une production d’environ 5000 tonnes, nul doute que cette activité contribue largement à la sécurité alimentaire régionale et nationale.





R. K.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment