Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Déchets plastiques : une ONG de Divo met en concurrence les commerçants pour une meilleure collecte

Publié le lundi 2 mars 2020  |  AIP


Divo, L’ONG "See my line international" (SEEMI), spécialisée dans l’Environnement, a organisé, samedi la 2ème édition de sa cérémonie de récompense des commerçants ayant conservé et livré à l’ONG le plus grand nombre de déchets plastiques produits par eux sur une durée de cinq mois.

Organisée dans le cadre du concours dénommé « Zéro pollution plastique dans ma région », cette cérémonie de récompense a permis d’offrir des prix symboliques aux commerçants ayant pris part au concours, de septembre 2019 à Janvier 2020. Ils ont reçu des objets en plastiques recyclés, notamment des seaux d’eau, de grandes cuvettes, des gobelets, obtenus à Abidjan auprès d’usines partenaires de ce projet.

Au total, les 30 participants au concours ont collecté 1,166 tonne de déchets plastiques, dont 806 kg collectés pour le premier, Cissé Karim, commerçant à la gare routière de Divo.

« Ce concours consiste à sensibiliser toute la population en général, et en particulier les commerçants, à garder tout ce qui est déchet plastique, qu’ils produisent du fait de leurs activités », a expliqué la présidente de l’ONG SEEMI, Simi Apolline Scolastique. « Il s’agit pour nous de lutter contre la prolifération des déchets plastiques à Divo», a-t-elle souligné.

Elle a précisé que ces déchets plastiques sont par la suite collectés par son ONG auprès des compétiteurs, ensuite pesés et livrés à des usines de fabrication d’objets plastiques à Abidjan. En retour, ces usines donnent des objets en plastique, fabriqués par elles à partir des déchets plastiques recyclés.

«Nos objectifs en lançant ce concours ne sont pas encore atteints, parce que nous visons la collecte d’au moins 1 tonne de déchets plastiques par semaine. Cela est possible, mais nos moyens limités ne nous permettent pas d’intéresser un plus grand nombre de commerçants à y participer et à avoir des lots plus significatifs pour susciter un plus grand engouement », a déclaré la présidente de SEEMI.

Elle sollicite le soutien des collectivités territoriales de la région, pour une dotation en moyens de mobilité, notamment des tricycles et des brouettes pour faciliter la collecte. L’ONG SEEMI, implantée à Divo depuis 2013, a étendu ce concours à d’autres secteurs, à savoir le secteur de l’éducation avec les écoles, et celui de la religion, afin de susciter un plus nombre d’adhérents au projet « Zéro pollution plastique dans ma région ». Les récompenses pour ces secteurs sont annoncées pour Mars et Avril.

(AIP)

jmk/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment