Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

67ème Journée Mondiale des Lépreux en Côte d’Ivoire: Gagnoa à l’honneur

Publié le lundi 2 mars 2020  |  Abidjan.net
67ème
© Autre presse par DR
67ème Journée Mondiale des Lépreux en Côte d’Ivoire: Gagnoa à l’honneur
La 67ème Journée Mondiale des Lépreux a eu lieu le 29 février 2020 à Gagnoa, une ville dans le centre-ouest ivoirien.


La 67ème Journée Mondiale des Lépreux a eu lieu le 29 février 2020 à Gagnoa, une ville dans le centre-ouest ivoirien. Commencée pendant la deuxième guerre mondiale, pour aider les Sœurs de Notre Dame des Apôtres à construire le premier village pour des malades de la lèpre, à Adzopé, en Côte d’Ivoire, l’histoire de la Journée Mondiale des Lépreux est liée à celle de Raoul Follereau.


Dans son adresse, DIAKITE Coty Jean Ibrahiman, Président de l’Association Ivoirienne Raoul Follereau, Membre du Directoire des Associations Raoul Follereau, a exprimé sa gratitude à l’ensemble des personnalités présentes, notamment le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr AKA Aouélé Eugène non sans faire le bilan de la célébration de la Journée Mondiale des Lépreux en Côte d’Ivoire. “ Nous pouvons dire qu’en 60 années de lutte contre la lèpre en Côte d’Ivoire, le bilan est largement positif car parti de 120 000 malades en 1960, ce ne sont que 557 cas qui étaient recensés en traitement en 2019. Le système a bien fonctionné. Nous avons atteint le seuil d’Élimination depuis 2001.”, a-t-il indiqué. Poursuivant, il a non seulement encouragé les uns et les autres à la vigilance en redoublant d’effort, mais il aussi rendu un hommage mérité à Raoul Follereau. “Mais comme l’a indiqué l’OMS, nous avons peut-être atteint en Côte d’Ivoire des taux de prévalence très encourageants, mais il ne faut pas baisser les bras car nous devons arriver à l’éradication. Pour ce faire, il faut poursuivre avec persévérance le combat initié par Raoul Follereau.”, a averti DIAKITÉ Coty Jean Ibrahiman. Il a dit merci à tous les donateurs notamment les organismes internationales. “ Nous remercions les généreux donateurs ainsi que d’autres bienfaiteurs, pour leur compassion envers les malades des villages postcures, à qui ils font des dons”.


Michel RÉCIPON, Président du Directoire de la Fondation Raoul Follereau, Président de l’Union Internationale des Associations Raoul Follereau, s’est dit heureux de prendre part à cette célébration. Une commémoration à la gloire de Raoul Follereau, une illustre personnalité qui a donné de sa vie pour la défense et le bien-être des malade de la lèpre. Il a, dans son propos, fait l’historique de la bataille de Raoul Follereau pour les personnes affectées par la lèpre. Une noble bataille qui a abouti à la mise en place de la Journée Mondiale des Lépreux qu’il a résumé en trois actes (3) fondamentaux. “ Pourquoi cette Journée Mondiale des Lépreux ?”, s’est-il interrogé. La réponse pour lui est sans équivoque: “Parce que, malheureusement, cette maladie d’un autre temps est toujours d’actualité. Avec plus de 200 000 nouveaux cas chaque année dans le monde – Près de 600 malades ici en Côte d’Ivoire.” Toutefois, il reste confiant quant à l’éradication définitive de cette maladie sur le territoire ivoirien. “La bataille n’est donc pas terminée. Elle le sera quand il n’y aura plus un seul malade à soigner.”, a-t-il précisé avec ferveur.


Il a terminé adresse en félicitant les responsables ivoiriens de ce programme pour le travail colossal abattu dans ce domaine. “Je voudrais saluer ici le travail de qualité réalisé par les coordinateurs des Programmes Nationaux de Lutte contre la lèpre et l’ulcère de Buruli de Côte d’Ivoire.”


Rappelons que parmi les initiatives de Raoul Follereau, la plus spectaculaire, la plus connue et sans doute la plus efficace est la Journée Mondiale des Lépreux.


KONE Mamadou
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment