Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Grand-Bassam : le Vice-président Duncan confirme les grands projets sur la cité à la sortie de l’association des femmes ‘’Mi Yébié’’

Publié le mercredi 4 mars 2020  |  Abidjan.net


Pour le développement de leur cité, les femmes de Grand-Bassam ont décidé de s’organiser. Ces femmes se sont regroupées au sein d’une association dénommée Mi Yébié officiellement présentée à la communauté bassamoise le samedi 29 février 2020.

C’est en présence du Vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, en compagnie de son épouse, Clarisse Duncan, que cette association a effectué sa sortie officielle, sous le regard admirateur du Roi des N’zima Kotoko, et président de la Chambre des Rois et chefs traditionnels, sa majesté Désiré Tanoé.

Le plus illustre fils de la 1ère capitale de la Côte d’Ivoire a salué l’initiative prise par les femmes de s’unir pour penser à l’harmonie dans leur cité et entrevoir le développement dans la cohésion sociale. Il a souligné le rôle et la place important que la Constitution de 2016 confère aux femmes ivoiriennes ainsi que les avancées notables en termes de loi votée sous la gouvernance du président Ouattara pour leur épanouissement. `

Le Vice-président de la République, qui a emboité le pas au ministre de la Culture, Maurice Bandama, parrain de la cérémonie, a confirmé les grands projets annoncés pour Grand-Bassam et invité les femmes de Mi Yébié à y prendre toute leur place. « Elles doivent pouvoir prendre leur place dans ce développement de Grand-Bassam dont elles doivent être en quelque sorte le miroir », a dit Daniel, Kablan Duncan non sans mentionner, faisant allusion à l’année électorale 2020, leur contribution importante attendue pour la paix et l’harmonie dans leur cité.

Pour sa part, le parrain a mis un point d’honneur à rappeler le passé héroïque des femmes de Grand-Bassam inscrit dans les annales de la Côte d’Ivoire. « Ces femmes contribuent à la vie sociale, cultuelle et économique de Grand-Bassam. Leur engagement ne saurait nous étonner, car l’histoire de Grand-Bassam est intiment liée à l’engagement des femmes de Côte d’Ivoire », fera-t-il noter, en revenant sur la marche des femmes sur Grand-Bassam de décembre 1949, qui

leur a permis d’obtenir la libération au forceps de leurs frères, amis et époux incarcérés par l’administration coloniale.

Le ministre Bandama a saisi la tribune pour traduire les engagements du gouvernement pour la ville de Grand-Bassam classée patrimoine mondial de l’Unesco. Selon lui, le chef de l’Etat et son équipent placent en bonne position le programme de restauration de cette ville pour des montants de plus de 100 milliards de f Cfa, notamment pour le désensablement de l’embouchure, la restauration de la vieille ville et des actions pour la cité nouvelles. Ce sont ces grands projets qui ont été confirmés par le Vice-président, qui a annoncé pour 22 mois la fin des travaux de désensablement de l’embouchure déjà en cours.

Notons que l’association Mi Yébié comporte également d’éminence grise originaire de Grand-Bassam, à l’image de la Sénatrice Marie-Irène Richmond Ahoua, que l’on a aperçu à l’œuvre pour la réussite de la cérémonie.

F.D.B
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment