Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Signature de convention : la Banque Nationale d’Investissement (BNI) et l’Union Patronale de l’Enseignement Supérieur Privé font chemin ensemble

Publié le mercredi 4 mars 2020  |  Abidjan.net
Signature
© Abidjan.net par Marc Innocent
Signature de convention entre la BNI et l`Union Patronale de l`Enseignement Supérieur Privé
Abidjan le 04 Mars 2020. Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie commerciale, la Banque Nationale d`Investissement et l`Union Patronale de l`Enseignement Supérieur Privé (UPESUP) ont signé ce mercredi une convention portant sur le financement des grandes écoles et universités privées.


Ce mercredi 04 mars 2020, a eu lieu une signature de convention entre la Banque Nationale d’Investissement et l’Union Patronale de l’Enseignement Supérieur Privé. C’était à l’immeuble SCIAM d’Abidjan Plateau en la présence de plusieurs personnalités dont Youssouf Fadiga Directeur, Général de la BNI, et Dr Elete Aka, président de l’UPESUP.

Dans son propos, le Directeur Général de la BNI a expliqué les besoins liés à cette signature de convention. « Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie commerciale, la BNI, qui entend développer son portefeuille clients institutionnels, s’est rapprochée de plusieurs institutions à l’effet d’examiner les possibilités de collaboration. C’est dans ce contexte qu’après plusieurs séances de travail, l’UPESUP a exprimé le besoin d’entrer en relation avec la BNI afin d’obtenir auprès d’elle des concours à court terme en vue du financement des activités de ses membres.», a-t-il confié .

Il a également indiqué l’intérêt que constitue cette signature de convention au regard des difficultés qui émaillent le secteur de l’éducation . « Le secteur de l’éducation et de la formation est un secteur stratégique dans le PND 2015-2025.Le diagnostic dans ce PND ressort que les effectifs scolarisés se sont accrus à tous les niveaux d’enseignement sur la période 2005-2014.La limite d’accueil des établissements publics a favorisé le développement de l’enseignement. Nous sommes de plus en plus sollicités par les grandes écoles et les universités pour des avances sur les règlements attendus de l’Etat de Côte d’ivoire. C’est donc en vue de répondre à ce besoin de plus en plus croissant que nous sollicitons l’accord du comité et du conseil du crédit pour une enveloppe globale de financement de FCFA 7 milliards à octroyer sous des conditions définies au préalable. », a-t-il fait savoir tout en remerciant le Président de l’UPESUP et son équipe.

Dr Elete Aka dans la même veine a fait comprendre l’impact de ce partenariat pour l’UPESUP non sans remercier la BNI à travers son DG. «Nous voudrions vous dire merci d’avoir conclu ce partenariat avec l’UPESUP en mettant à disposition les moyens. Parce qu’aujourd’hui en Côte d’Ivoire, tous les étudiants qui veulent faire des études supérieures après le BAC sont orientés par l’État. L’État prend en charge les frais de collage des premières années ,mais les règlements de ces frais sont lents et renfermes d’autres difficultés. Pendant ce temps, l’on doit payer le salaires des enseignants, du personnel administratif, des fournisseurs et l’on doit même faire face aux impôts. Donc quand on a un accompagnement, comme celui de la BNI, c’est vraiment un soulagement. », a-t-il fait savoir avant d’ajouter: « en tout cas apprêtez-vous à aller au delà parce que nos besoins sont importants. ».

La signature de convention et l’échange des parapheurs a rendu officiel cet accord qui selon le DG de la BNI, n’est qu’un début d’actions pour aider les institutions. S’en est suivie une photo de famille témoin du partenariat.

MC
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment