Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le préfet de Grand-Lahou exhorte la MUGEF-CI à dissiper les zones d’ombres sur ses prestations

Publié le jeudi 5 mars 2020  |  AIP


Grand-Lahou, Le préfet de Grand-Lahou (Sud, région des Grands ponts), N'guessan Kouakou Germain, a exhorté, mercredi, la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'État de Côte d'Ivoire (MUGEF-CI) à dissiper les zones d'ombres sur ses prestations afin de permettre à tous les adhérents de se soigner convenablement.

"Ici nous nous sommes en zone rurale et les fonctionnaires de l'État accèdent difficilement au chef-lieu de département. Nous souhaitons que la Mutuelle s'organise afin que tous les fonctionnaires soient satisfaits de toutes les prestations médicales et aussi à permettre à tous les fonctionnaires de se faire enrôler à la couverture maladie universelle prônée par le gouvernement", a indiqué M. N'guessan.

Les mutualistes de Grand-Lahou présents à la rencontre avec la délégation du conseil d'administration de la MUGEFCI, à la mairie, il est aujourd'hui difficile d'avoir accès aux médicaments dans les pharmacies privées avec l'ancienne carte du régime de base MUGEF-CI. "Nous sommes obligés donc d'acheter nos médicaments sans les bons de Mutuelle, il y a trop des difficultés", a relevé Blagnon Paul, un mutualiste.

Le président du conseil d'administration de la MUGEF-CI, Mesmin Comoé a rassuré l'assemblée que "rien n'a changé" et que la mutuelle continue ses prestations en dépit des innovations en cours.

"Nous continuons nos prestations malgré les nouvelles orientations. Déjà nous sommes en contact permanent avec la Primature afin de satisfaire l'ensemble des fonctionnaires et agents de l'État. L'ancienne carte de la MUGEF-CI est toujours valable jusqu'à nouvelle ordre", a confié Mesmin.

(AIP)

rk/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment