Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Eclairage sur les idées reçues liées au Coronavirus

Publié le jeudi 5 mars 2020  |  AIP


Abidjan, Depuis la propagation du coronavirus dans le monde entier, en janvier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recense les idées reçues et apporte des éclaircissements aux fausses informations circulant dans la majorité des cas sur les réseaux sociaux.

Le virus se transmet par des piqûres de moustiques
Faux. Le Covid-19 est un virus respiratoire qui se transmet par voie aérienne, avec les postillons évacués lors d’un éternuement ou d’une toux, et par voie directe en se touchant le visage, le nez et la bouche. "À ce jour, il n’existe aucune information ni aucun élément de preuve laissant penser que le coronavirus pourrait être transmis par les moustiques", précise l’Organisation mondiale de la santé.

Le virus peut être transmis par des objets comme des billets de banque
Vrai. Mais… le risque est très faible. Mi-février, la banque centrale chinoise avait annoncé qu’elle désinfectait et mettait en quarantaine les billets de banque afin de limiter la propagation du virus.

Un objet peut effectivement être contaminé lorsqu’une personne tousse ou éternue. Néanmoins, l’OMS explique que "le coronavirus peut survivre sur des surfaces pendant quelques heures ou plus". En se lavant régulièrement les mains au savon ou avec un gel hydroalcoolique, le risque d’être infecté en touchant des pièces de monnaie, billets de banque ou cartes de crédit, par exemple, est donc très faible.


Se pulvériser de l’alcool ou du chlore sur le corps tue le virus
Faux. Cela ne tuera pas le virus qui a déjà pénétré le corps. D’autant plus que cela peut s’avérer nocif en cas de contact avec les yeux ou la bouche. En revanche, l’alcool et le chlore peuvent permettre de désinfecter des surfaces, en respectant bien sûr les recommandations.

Les antibiotiques guérissent le coronavirus
Faux. C’est bien connu, les antibiotiques agissent seulement contre les bactéries, pas contre les virus. Ils ne peuvent pas être utilisés comme moyen de prévention ou de traitement dans le cas du Covid-19.

L’urine, l’ail, la cocaïne, l’alcool sont efficaces pour guérir du coronavirus
Faux. L'OMS indique que vous laver les mains avec l'urine de vos enfants ne peut pas protéger contre le Covid-19. La cocaïne, aussi, contrairement à ce que certains affirment, ne protège absolument pas, c'est même dangereux. Vaporiser de l'alcool ou du chlore sur tout le corps ne tuera pas le virus, et l'huile de sésame, l'ail ou les infusions de fenouil ne sont pas plus efficaces"

Le nouveau coronavirus (2019-nCoV) peut se propager sur de longues distances dans l'air
Faux. Les coronavirus sont des virus qui ne se propagent pas sur de longues distances dans l'air. Le virus se propage essentiellement par l'intermédiaire des gouttelettes émises lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue, ou par l'intermédiaire des gouttelettes de salive ou de sécrétions nasales. Ces gouttelettes sont trop lourdes pour voyager loin. Une infection pourrait également se déclarer si vous vous touchez les yeux, la bouche, ou le nez après avoir été en contact avec une surface contaminée.

Il est dangereux de recevoir une lettre ou un colis de Chine
Faux. Les personnes qui reçoivent des colis en provenance de Chine ne risquent pas de contracter le nouveau coronavirus. D’après des analyses antérieures, nous savons que les coronavirus ne survivent pas longtemps sur des objets, tels que des lettres ou des colis.

Le nouveau coronavirus affecte plus les personnes âgées ou les jeunes
Faux : Les personnes de tous âges peuvent être infectées par le nouveau coronavirus (2019-nCoV). Les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies préexistantes (comme l’asthme, le diabète, les maladies cardiaques) semblent plus susceptibles de tomber gravement malades à cause de ce virus.


Il n’y a pas de médicaments spécifiques pour prévenir ou traiter l'infection par le nouveau coronavirus
Vrai. À ce jour, aucun médicament spécifique n’est recommandé pour prévenir ou traiter l’infection par le nouveau coronavirus (2019-nCoV). Toutefois, les personnes infectées par le virus doivent recevoir des soins appropriés pour soulager et traiter les symptômes, et celles qui sont gravement malades doivent recevoir des soins de soutien optimisés. Certains traitements spécifiques sont à l’étude et seront testés dans le cadre d’essais cliniques. L’OMS contribue à accélérer les efforts de recherche et de développement avec toute une série de partenaires.

Les statistiques officielles font état de 94 250 cas confirmés de contamination au coronavirus dans le monde, dont 12 cas en Afrique. L’Algérie est le pays le plus touché avec cinq cas, suivie du Sénégal et de l’Égypte avec deux cas, puis du Nigeria, du Maroc et de la Tunisie, un cas chacun.

(AIP)

tad/kam
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment