Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Innovation et développement durable : la LONACI et les associations internationales de loteries adoptent une charte environnementale

Publié le vendredi 6 mars 2020  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc Innocent
Cérémonie de clôture du séminaire des associations internationales de loterie
Abidjan le Jeudi 05 Mars 2020. Le séminaire des associations internationales de loterie, ouvert dans le cadre du cinquantenaire de la LONACI, s`est achevé par la signature d`une charte pour la réduction des effets des sociétés de loteries sur l`environnement.


Un séminaire international sur le thème : ’’ Innovation et Développement durable ’’, a été organisé par la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) du 3 au jeudi 5 mars à Abidjan, en collaboration avec les associations internationales de loteries et des partenaires techniques. Ce sémainaire s’est achevé par la signature d’une charte environnementale et un planting d’arbres à Bingerville. Engagées dans une démarche de responsabilité sociétale et environnementale, les associations internationales de loteries, à l’occasion du cinquantenaire de la LONACI, se sont engagées solennellement par cette charte environnementale pour la réduction des effets des sociétés de loteries sur l’environnement. Ci-dessous l’intégralité de l’acte signé.

Charte Environnementale

Le temps est venu de repenser nos actions en termes d’impacts et de nous assurer que, par des moyens simples mais efficaces, nous développons des pratiques plus respectueuses pour le public et l’environnement.

A travers, le présent document, L’Association des Loteries d’Afrique s’engage à entrer dans une démarche volontaire éco-responsable avec pour objectif de réduire l’empreinte environnementale de ses événements.

L’Association des Loteries d’Afrique s’engage donc à rentrer dans une démarche d’amélioration continue en respectant les objectifs suivants lors de chacun de ces événements:


Objectif: Nº1: Limiter l’empreinte écologique du transport des participants.

Mettre en place un système de navettes pour le transport des participants.
Compenser les émissions carbones des transports de tous les participants.


Objectif Nº2: Privilégier l’utilisation de produits réutilisables et recyclables.

Utiliser des produits réutilisables et non jetables (verres consignés vs. gobelets, couverts en inox vs. couverts en plastique, fontaine d’eau vs. bouteille en plastique),
Privilégier l’utilisation de matériaux naturels et recyclables (verre, bois issu de forêts gérée de manière durable ou autre matière biodégradable).


Objectif Nº3: Réduire, trier et valoriser les déchets.

Le meilleur déchet est celui qui n’a pas encore été produit, il est donc important de commencer à réduire les déchets à la source:
Privilégier la location plutôt que l’achat de produits neufs;
Privilégier l’utilisation de matériaux créé à partir d’éléments de récupération éco-conçus;
Faciliter le recyclage en rappelant les consignes de tri et en installant des contenants de tri sélectif avec une signalétique claire et, si possible, organiser un partenariat avec une startup locale pour s’assurer de la bonne gestion des déchets;
Si des cadeaux promotionnels sont prévus, opter pour une option durable ou immatérielle;
Privilégier le réemploi des badges ou porte-nom en invitant les participants à les laisser sur place à la fin de l’événement.


Objectif Nº4: Offrir une restauration durable.

Privilégier des produits locaux, frais, de saison et si possible issus de l’agriculture biologique et/ou du commerce équitable;
Privilégier des choix de repas avec peu de protéines animales;
Réduire le gaspillage alimentaire en faisant don du surplus alimentaire à des associations pour redistribution aux personnes dans le besoin;
Installer un bac de tri pour les déchets organiques qui pourront être composter auprès d’un organisme compétent.


Objectif Nº5: Mettre en place une communication éco-responsable et sensibiliser les parties prenantes aux principes de développement durable.

Dématérialiser autant que possible les supports de communication et utiliser Internet, les réseaux sociaux, les emails pour communiquer à propos de l’événement;
Privilégier l’impression sur du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement ainsi que le choix d’encres végétales;
Communiquer et sensibiliser l’ensemble des parties prenantes sur la démarche éco-responsable de l’événement et les enjeux du développement durable.
Elaborer le bilan environnemental à la fin de l’événement et communiquer les résultats et les mesures de compensation carbone.
Si l’événement est récurrent, afficher le bilan environnemental des éditions précédentes pour valoriser la progression de la démarche éco-responsable. »




JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment