Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Plus de 80 000 visiteurs attendus à la Journée carrière à Gagnoa

Publié le lundi 9 mars 2020  |  AIP


Gagnoa- Plus de 80 000 élèves et visiteurs venus des régions du Gôh et du Lôh-Djiboua, les deux régions co-organisatrice, sont attendus dans plus de 80 stands à Gagnoa, lors de la huitième édition du lancement national de la Journée carrière, a annoncé le comité national, samedi en conférence de presse à Gagnoa.

Outre la ville de Gagnoa qui va mobiliser plus de 4 000 élèves pour la cérémonie d’ouverture, ainsi que chacun des trois jours que durera l'évènement, les élèves seront convoyés chaque jour des établissements secondaires des localités d’Oumé, Diégonéfla, Guibéroua et Ouragahio, ainsi que Divo, Lakota et Guitry, vers Gagnoa, du jeudi 12 au samedi 14 mars.

Le lancement des journées carrières fait partie du dispositif stratégique du ministère de l’Education Nationale, a affirmé Tiécoura Kouamé, sous-directeur chargé du suivi du cursus des élèves à la direction de l’orientation et des bourses, au ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Poursuivant, il a indiqué que le complément indispensable des cours et enseignements donnés en classe, sont les informations, vu que l’élève a besoin d’être informé sur l’école, ses débouchés ainsi que les métiers et toutes les opportunités à même de lui permettre de mieux organiser sa scolarité.

« L’information est consubstantielle à l’orientation, car sans une bonne information, l’enfant ne peut pas être bien orienté », a-t-il dit. M. Tiécoura a expliqué que tout au long du parcours scolaire, l’élève a besoin de savoir les exigences de chaque filière, de chaque métier, ainsi que les nombreuses interrogations à élucider au fur et à mesure de son cursus.

« La mauvaise information peut conduire un enfant à s’engage dans une filière suicidaire », a averti le sous-directeur, qui a invité les élèves, mais aussi, les parents d’élèves à prendre au lancement des journées carrières, afin de construire son projet d’avenir, de pouvoir opérer des choix réalistes conforme à ses capacités, d’éliminer les préjugés, vu que selon lui, il n’existe pas de filière de riche, dès lors que l’enfant a les capacités intellectuelles pour réussir dans une branche.

Les journées carrières sont des « opportunités » que le ministère de l’Education Nationale offre à tous les élèves de tous les niveaux, dans le cadre d’un plateau pour permettre à l’élève d’échanger directement avec les professionnels des différents corps de métiers et les structures de formations, aussi bien de Côte d’Ivoire que de certains pays étrangers, ainsi que les responsables d’entreprises, pour que les enfants voient les différentes opportunités de placement qui existent dans ces entreprises.

En plus des plateaux d’échanges entre professionnels, structures de formation des entreprises et les apprenants, il s’agira d’organiser concomitamment, pendant que les stands sont ouverts sur les différents sites des lycées 1 et 2, des débats, tables rondes et panels, à l’attention de la communauté éducative des deux régions, afin de réfléchir sur le thème de la huitième édition, ‘quelle formation professionnelle pour le développement socio-économique de la Côte d’Ivoire’.

Depuis huit ans, le lancement national se tient dans une région choisie, avant d’instruire chaque direction régionale à prendre le relais. Outre la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, sont également attendus, les ministres Bruno Koné, de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Siandou Fofana, du Tourisme et des Loisirs, et Brice Kouassi, secrétaire d’Etat à l’Enseignement Technique.


dd/kam
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment