Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’UE réitère sa volonté d’accompagner le processus électoral

Publié le mercredi 11 mars 2020  |  AIP
Conférence
© APA par Saliou AMAH
Conférence de presse club ambassadeur de l`union Européen
Mardi 10 mars 2020. Maison de la presse à Abidjan-Plateau. L’Ambassadeur de la délégation de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire Jobst Von Kirchmann, a réaffirmé l’engagement de son institution à soutenir la Cote d’Ivoire dans le processus électoral.


L’ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, Jobst Von Kirchmann, a réitéré la volonté de son institution d’accompagner les acteurs politiques et la société civile ivoirienne par un dialogue permanent, une approche participative et des rencontres régulières avec ceux ci pour une mise en œuvre efficiente du processus électoral, en sa qualité de « partenaire ».

Pour l’ambassadeur européen, son institution n’est pas « une cour suprême » à charge de juger du processus électoral et de son évolution. “Je ne suis pas la cour suprême, je suis ambassadeur. Je ne peux pas juger”, a insisté, mardi, le diplomate européen, lors du Press club organisé par l’Union nationale des journaliste de Côte d’Ivoire (UNJCI) sur le thème “élection présidentielle apaisée en Côte d’Ivoire : la contribution de l’UE”.

Répondant aux questions sur l’incarcération des députés proches de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, le mandat d’arrêt lancé contre celui-ci et la présence à la Haye de l’ancien président Laurent Gbagbo et Blé Goudé, Jobst Von Kirchmann a réaffirmé ne pas interférer dans les affaires judiciaires de la Côte d’Ivoire.

Le diplomate européen a précisé que son organisation observe une neutralité, tout en préservant « de très bon rapports » avec les partis au pouvoir et l’opposition. « L’UE n’a pas de moyens de pression sur la Côte d’Ivoire », a-t-il soutenu.

Il a ajouté que sa volonté est « d’accompagner, d’aider les ivoiriens et d’amoindrir les langages de haine » avant d’inviter la presse ivoirienne à œuvrer à la paix en Côte d’Ivoire. « Vous jouez un rôle crucial, dans une année électorale. Vous ne devez pas diviser. C’est important. Je compte sur vous. », a-t-il conclu.

(AIP)

nmfa/kam
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment