Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Presse numérique ivoirienne : Sermé Lassina devoile le nouveau bureau du REPPRELCI

Publié le mercredi 11 mars 2020  |  Abidjan.net
Lassina
© Abidjan.net par DR
Lassina SERME, Président du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI)


Le nouveau président du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), Lassina Sermé, élu en décembre 2019, à l’issue d’une d’Assemblée générale élective à Jacqueville, cité balnéaire à l’Ouest d’Abidjan, a procédé à la formation de son Bureau comprenant 10 membres dont cinq femmes.
M. Lassina Sermé, chef du bureau de l’Agence de presse Africaine (APA), qui pilote désormais la destinée du REPPRELCI, a en charge la définition des orientations de la politique générale de l’organisation, ainsi que la vision et les actions majeures à mener dans le plan des activités.
Il est assisté de neuf autres membres issus du secteur de la presse numérique en Côte d’Ivoire. Son vice-président est Traoré Mamadou (AIP), chargé des études et du développement numérique, avec pour mission le recensement et la labélisation des médias numériques, la conduite de la mise en place des centres de co-working et des programmes de formation.
M. Traoré a en outre pour mission d’assister les promoteurs de médias numériques à se formaliser. La réalisation des études sur le secteur du numérique, figure également sur sa fiche technique.
Le poste de secrétaire général du REPPRELCI échoit à Robert Kra (Abidjan.net), chargé de la communication et des relations extérieures. A ce titre, il élabore la politique de communication interne et externe du Réseau, anime les supports de communication (compte Facebook, WhatsApp, site Internet…) et conduit les campagnes de sensibilisation.
Le poste de Trésorier général, lui, est occupé par M’Ma Camara de mapresse.info. Chargée des projets et de la mobilisation des ressources, elle gère la trésorerie, propose une série de projets et élaborer un plan de recherche de financements.
Le poste de secrétaire général adjoint est quant à lui assuré par Adama Bakayoko de woroba.net, chargé du patronat des médias numériques. Il assure les relations avec les patrons des médias numériques, élabore une stratégie de recueil et de gestion des préoccupations des patrons des médias numériques et les relations avec les sites Internet basés à l’intérieur du pays.
Assure également le poste de secrétaire général adjoint, Blaise Viwami, patron du site Internet leprogres.net. Chargé de la liberté de la presse et des affaires juridiques, il rédige les déclarations du réseau, représente le Réseau en cas de démêlés judiciaire d’un confrère.
Marie Ange Akpa de fratmat.info, site Internet du journal à capitaux public, est secrétaire générale adjointe chargée de l’organisation et de la mobilisation, avec pour feuille de route l’organisation pratique des activités, la mobilisation autour des activités et les questions logistiques.
Secrétaire générale adjointe chargée des Prix et du salon des médias numériques, Désirée Ky de educarriere.ci, assure l’organisation des Prix Dan Moussa et Samba Koné, et le salon des médias numériques.
Dans cette équipe, Trésor Melèdje de linfodrome, secrétaire général adjointe chargée de la solidarité, des affaires sociales et des loisirs.
Kadi Soumahoro de pediyome.info est la secrétaire générale adjointe pour les questions de l’entrepreneuriat féminin des métiers du numérique.
Par ailleurs, le commissariat aux comptes a échu à l’issue de l’Assemblée générale ordinaire élective de décembre 2019 à Diétriche Assa (mapresse.info) et Youssouf Kamagaté de lebanco.net.
Au niveau des organes techniques, le secrétariat permanent est co-animé par Mamadou Kébé et Fulgence Kanon, tandis que le secrétariat exécutif de l’Observatoire des médias numériques (OMENCI, organe d’autorégulation) est assuré par Evrard Aka.
Un pôle des experts des médias numériques a été mis en place. Il comprend Dr David Youant, le président sortant, Barthélémy Kouamé, premier président du REPPRELCI et fondateur de l’organisation, Israël Guébo, Félix Bony, Théodore Kouadio, Edith Brou, Didier Assoumou, Ouattara Lacina, Fabrice Konadri et Wilson Brou.
Le REPPRELCI est une organisation créée en 2006, regroupant les acteurs de la presse numérique en Côte d’Ivoire. Cette faitière des médias numériques ivoiriens s’est donnée pour mission «d’organiser, structurer et promouvoir» la presse numérique en Côte d’Ivoire.

R. K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment