Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : un code dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture en élaboration

Publié le vendredi 13 mars 2020  |  Abidjan.net
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier de validation technique des textes d’application de la loi n°2016-554 prise le 26 juillet 2016
Les acteurs du secteur pêche et l’aquaculture sont réunis depuis ce jeudi 12 mars 2020 en atelier pour la validation technique des textes d’application de la loi n°2016-554 prise le 26 juillet 2016 et l’élaboration d’un code de la pêche et de l’aquaculture en Côte d’Ivoire


Les acteurs du secteur pêche et l’aquaculture sont réunis depuis ce jeudi 12 mars 2020 en atelier pour la validation technique des textes d’application de la loi n°2016-554 prise le 26 juillet 2016 et l’élaboration d’un code de la pêche et de l’aquaculture en Côte d’Ivoire.

Cet atelier se tient avec la participation du Japon et de la coopération japonaise à travers le JICA. Au cours des travaux qui vont durer 3 jours, il s’agira de présenter et d’analyser les observations et contributions recueillies auprès des experts des autres ministères concernés, parties et institutions concernées, y compris les experts des PTF, d’amender et d’adopter techniquement, les Projets de Décrets d’application de la Loi n° 2016-554 du 26 juillet 2016 relative à la pêche et à l’aquaculture.

A l’ouverture des travaux, le Ministre Moussa Dosso a fait savoir que la précédente loi de 1986 n’a pas connu de décret d’application ; ce qui a rendu difficile son application effective sur le terrain. « Malgré son importance socio-économique, le secteur des pêches et aquaculture est longtemps resté faiblement doté en texte de règlementation. En un mot le secteur manque de cadre règlementaire et institutionnel. Il est donc nécessaire que la nouvelle loi sur la pêche et l’aquaculture dispose de textes d’application», a-t-il expliqué ajoutant que doter les secteurs de la pêche et de l’aquaculture d’un code, c’est contribuer à l’amélioration de la gouvernance et de la compétitivité du secteur en Côte d’Ivoire.

Poursuivant, le Ministre Moussa Dosso a souligné que les résultats de cet atelier permettront de relever les défis de la transparence et de la cogestion bien comprise du secteur de la pêche et de l’aquaculture.

Dès sa nomination à la tête de ce département, le ministre Dosso a relevé le manque de textes et s’est engagé à faire de la question du cadre institutionnel et réglementaire la priorité de ses priorités. Il a promis de doter la Côte d’Ivoire de trois codes à savoir le code de l’élevage, le code de la santé animale et de l’hygiène publique vétérinaire et le code de la pêche et de l’aquaculture.

Selon les données officielles, le secteur de la pêche et de l’aquaculture est très porteur et revêt une importance capitale pour la Côte d’Ivoire. Car sur le plan de la sécurité alimentaire, le poisson constitue la principale source de protéine du consommateur ivoirien. La pêche et l’aquaculture génèrent près de 600 emplois directs et font vivre indirectement près de 1000 000 de personnes.



R. K.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment