Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des réflexions à Niakara pour infléchir le taux d’accident de la route sur la Nationale A3

Publié le vendredi 13 mars 2020  |  AIP


Niakara - Une séance de travail entre le corps préfectoral de Niakara, des autorités militaires, des élus du Hambol, les responsables d’associations de jeunesse et de femmes ainsi que les autorités traditionnelles, les guides religieux et les syndicats de transporteurs s’est tenue, jeudi, à la préfecture de Niakara avec pour objectif des propositions censées infléchir le taux d’accident sur la Nationale A3, a appris l’AIP.

Le colonel Douagon Diomandé, venu de la 3 ème Légion de gendarmerie nationale à Bouaké, a exhorté avec insistance auprès des élus, des transporteurs et surtout des responsables de structures de jeunes pour une sensibilisation accrue à la prudence et au respect des mesures de sûreté inhérentes à la circulation sur les engins à deux ou trois roues et à la prudence afin de réduire les accidents sur l’axe routier Badikaha-Tafiré-Niakara-Katiola-Bouaké.

Des propositions de solution allant du renforcement des contrôles routiers, au renforcement des capacités des conducteurs de véhicules de transport et à l’éradication des stationnements anarchiques sur la Nationale A3 par la construction des parkings et surtout l’instauration des contrôles Radars, ont été envisagées contre les fort taux d’accident de la circulation sur la voie internationale d’accès au pays de l’hinterland.

Cette séance de travail sur la sécurité routière a été présidée par le secrétaire général de préfecture de Niakara, Yacouba Ouattara, avec la présence des sous-préfets du département, des élus locaux et des représentants de structures de jeunesse et de syndicats de transporteurs venus de Bouaké, de Katiola, de Tortiya et de Tafiré.

(AIP)

jbm/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment