Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une ’’sentinelle’’ d’orpailleurs dans le parc de la Comoé condamné à 12 mois de prison

Publié le vendredi 13 mars 2020  |  AIP
Un
© Autre presse par DR
Un couple d`orpailleurs clandestins victimes d`une intoxication alimentaire près de Niangbo


Bouna - Hien Leproutedouhou, 29 ans, cultivateur domicilié à Kakpin dans la sous-préfecture de Nassian, a été condamné, mercredi, par la section du tribunal de Bouna à 12 mois de prison ferme assortis d'une amende d'un million de francs CFA pour menace, introduction frauduleuse et travaux d'orpaillage au sein du parc national de la Comoé.

Armé d'un fusil de chasse, il assurait la couverture d'une dizaine d'orpailleurs qui s'étaient introduits dans le parc depuis de nombreux jours.

S'étant un peu éloigné du groupe pour baliser les environs, l'éclaireur aperçoit une patrouille de commandos forestiers de l'Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) qui progressaient vers sa position. Pris de court, incapable d'alerter son groupe, il pointe son fusil sur les commandos, leur ordonnant de jeter leurs armes.

Mais le sieur Hien, la sentinelle des orpailleurs, est surpris par d'autres commandos sortis derrière lui. Il est désarmé et mis aux arrêts. Les orpailleurs, à la vue des commandos, avaient pris la fuite abandonnant leurs matériels.

(AIP)
on/aaa/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment