Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : Marcel Amon-Tanoh annonce sa démission du gouvernement

Publié le jeudi 19 mars 2020  |  APA
Coopération:
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Coopération: le Ministre Amon Tanoh accorde une audience à SEM. Victor Gbeho du Ghana
Abidjan le 12 Janvier 2017. Le ministre des Affaires Etrangères SEM. Marcel Amon Tanoh (photo) a accordé sa première audience à une délégation ghanéenne conduite par l`Ambassadeur Victor Gbeho, ex Ministre en charge de la diplomatie du Ghana


Le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh a annoncé jeudi à Abidjan, sa démission du gouvernement ivoirien après plus de trois ans à ce poste ministériel.

« En tant qu'homme politique ayant assumé de nombreuses responsabilités au service de mon pays, je me dois de m'adresser à vous directement pour vous informer de ma démission du gouvernement », a indiqué M. Amon-Tanoh dans une note d'information diffusée sur son compte facebook officiel.

« Je tiens à remercier le président de la République Alassane Ouattara pour l'honneur qu'il m'a fait en me confiant des responsabilités au plus haut niveau de l'Etat», a indiqué M. Amon-Tanoh.

Poursuivant, il a souligné avoir travaillé aux côtés de M. Ouattara en « toute loyauté en prenant soin de lui faire part de mon honnête opinion en toutes circonstances ».

Successivement directeur de cabinet du président Alassane Ouattara, puis ministre des Affaires étrangères depuis novembre 2016, M. Amon-Tanoh a été l'un des plus proches collaborateurs du numéro un pendant de nombreuses années.

Depuis quelques temps, l'on prête à M. Amon-Tanoh des ambitions présidentielles qu'il affiche de plus de plus surtout après l'annonce de M. Ouattara de ne pas briguer un troisième mandat. Il a brillé par son absence au Conseil politique du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix ( RHDP, le parti présidentiel) la semaine dernière.

Cette réunion présidée par M. Ouattara a été sanctionnée par la désignation du premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme le candidat de la coalition au pouvoir à la présidentielle d'octobre prochain.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment