Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre le Covid-19 : Cocody, Plateau, Marcory, Port-Bouët, … des maires prennent des mesures spécifiques

Publié le dimanche 22 mars 2020  |  Abidjan.net
Mariages:
© Abidjan.net par Lobatchevski
Mariages: les services des mairies du district d`Abidjan prennent des dispositions pour contrer le COVID-19
Abidjan le 21 mars 2020. Suite aux mesures prises par le gouvernement ivoirien pour lutter contre l`expansion du COVID 19, les mariages dans les communes du district d`Abidjan se sont déroulés de façons particulières. Cas de la mairie de Port Bouet


Plusieurs maires de la ville d’Abidjan ont décidé d’emboîter le pas au gouvernement qui a pris des mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire. A la suite de ces mesures, ces élus locaux, qui ont la gestion directe des cités, ont pris des arrêtés municipaux pour traduire en acte et veiller au strict respect desdites dispositions.

Ainsi, dans les communes telles Cocody, Plateau, Marcory et Port-Bouët dont les communiqués sont parvenus à Abidjan.net, les interdictions prévues par le gouvernement ont été relayées dans les arrêtés diffusés. Ces municipalités, en rappelant l’interdiction des regroupements de plus de 50 personnes, insistent également sur les mêmes mesures touchant aux activités sportives, culturelles et aux événements publics qui ne peuvent plus se tenir sur leurs territoires jusqu’à nouvel ordre.

Dans chacune de ces communes, les restaurants, les grandes surfaces, les marchés divers et autres commerces sont tenus de prévoir des points de lavage des mains à la disposition des usagers. La commune du Plateau va plus loin et impose la fermeture des marchés et autres surfaces dès 15h chaque jour et leurs désinfections quotidiennes.

Dans les surfaces recevant du monde, le port de masque cache-nez est Imposé aux employés qui doivent veiller au respect de la distance réglementaire d’un mètre entre les individus tel qu’éditée par le gouvernement. A propos de cette distance, les maires enjoignent également aux transporteurs de leurs communes à en tenir compte dans leurs activités. Ainsi, les véhicules de transport de 5 places ne peuvent plus prendre que 2 passagers conducteur, et ceux de 7 places, 4 passagers. Ces engins, eux-mêmes doivent être équipés de gels de main, en plus du chauffeur, qui doit arborer un masque cache-nez.

Ces mesures spécifiques ont pris effet depuis ce samedi 21 mars 2020 avec la menace dans certaines communes de fermer les commerces où elles ne seront pas respectées ou de mettre en fourrière les véhicules des contrevenants.

F.D.B
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment