Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Processus électoral : la CEI et le PNUD passent en revue les grands axes de leur collaboration

Publié le vendredi 27 mars 2020  |  Abidjan.net
Processus
© Autre presse par DR
Processus électoral : la CEI et le PNUD passent en revue les grands axes de leur collaboration
Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Ibrahime COULIBALY-KUIBIERT, a eu une séance de travail, le jeudi 26 mars 2020 à son siège d’Abidjan-II Plateaux, avec la nouvelle Représentante Résidente du PNUD en Côte d’Ivoire, Madame Carol Flore-SMEREZMAK.


Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Ibrahime COULIBALY-KUIBIERT, a eu une séance de travail, le jeudi 26 mars 2020 à son siège d’Abidjan-II Plateaux, avec la nouvelle Représentante Résidente du PNUD en Côte d’Ivoire, Madame Carol Flore-SMEREZMAK.

A l’issue des échanges de près de deux heures, la nouvelle Représentante Résidente du PNUD a fait la déclaration suivante :

« Comme vous le savez, en 2019, il y a eu une mission d’évaluation des besoins électoraux par le système des Nations Unies. Donc, à la suite de cette mission d’évaluation des besoins, on est tombé d’accord qu’une assistance électorale internationale pour la Côte d’Ivoire était nécessaire. Et, le PNUD en collaboration avec les agences du système des Nations Unies, le PNUD étant le lead sur ces questions, j’ai tenu après mon arrivée en Côte d’Ivoire, il y a quatre semaines, à venir rencontrer la Commission Electorale Indépendante. J’en ai profité pour passer en revue avec lui les grands axes de coopération dans le cadre de notre projet d’appui aux élections pour la présidentielle de 2020. Donc, on a regardé un peu les structures de gouvernance et les interventions. Et, on a relevé surtout l’importance que ces élections en 2020 aient lieu dans un environ crédible, transparent, inclusif mais surtout apaisé. Nous avons passé en revue les besoins financiers. Donc, la contribution des partenaires mais surtout et également la contribution du Gouvernement puisque les élections, ce sont un exercice souverain de l’Etat. Nous avons aussi essayé d’aborder les activités phares qui pourraient avoir lieu les six prochains mois, puisque les élections auront lieu en octobre. Et, de voir comment avec cette épidémie qui sévit en ce moment et où tout le monde est engagé à travers son énergie comment on peut continuer à faire les activités et les interventions nécessaires ».

Cette rencontre fait suite à une autre que Le Président de la Commission Electorale Indépendante, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, a eu le lundi 23 mars 2020 au siège de la CEI, avec le coordonnateur du Système des Nations-Unies en Côte d`Ivoire, Philippe Poinsot. Au terme de cette séance de travail, Philippe Poinsot a indiqué qu’il a été question du « cadre de coordination que la Commission Electorale Indépendante (CEI) va mettre en place avec ses partenaires notamment la communauté internationale, ses partenaires bilatéraux et multilatéraux qui ont décidé d’accompagner le processus électoral, qui sont engagés à ses côtés ».



R. K. (avec Sercom)
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment