Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Covid- 19 Des producteurs de café-cacao rassurent : « La campagne 2020-2021 est prometteuse et sera l’une des meilleures »

Publié le vendredi 3 avril 2020  |  L’intelligent d’Abidjan
JNCC
© Présidence par DR
JNCC 2015: le Président de la République SEM Alassane Ouattara, visite le stand du CNS
Jeudi 1er octobre 2015. Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro. Le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM. Alassane Ouattara a présidé, la cérémonie d’ouverture de la 2ème  édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC 2015), Dans ce cadre, le Chef de l’Etat a visité, le stand du Comité National de Surveillance des Actions de lutte contre le Travail, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) présidé par la Première Dame Dominique Ouattara.


Le président de la Fédération des organisations des producteurs de café-cacao (FOP.CC), Sié Kambou a lancé, le mercredi 25 mars 2020 à Abidjan, un appel aux producteurs de café et de cacao, membres de cette fédération. Sié Kambou a exprimé son soutien et celui des producteurs de café-cacao au Président Alassane Ouattara et à l’ensemble du gouvernement, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus qui sévit en Côte d’Ivoire. Il a également remercié le directeur général du Conseil du café-cacao pour le travail abattu dans la recherche du bien-être des producteurs, avant d’appeler ces derniers à la sérénité : « Restez sereins, la campagne 2020-2021 est prometteuse et sera l’une des meilleures. Je demande aux producteurs de respecter les mesures arrêtées par le chef de l’État pour freiner l’avancée du Coronavirus (Covid- 19) en Côte d’Ivoire ». Une plainte annoncée contre Kangah Koffi et Koné Moussa Sié Kambou et les membres de sa fédération ont condamné les propos de Kangah Koffi, se disant président de l’Association nationale des producteurs de café-cacao de Côte d'Ivoire (ANAPROCI) et Koné Moussa, membre du Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI), qui ont indiqué, le 19 mars 2020 que 600 millions de FCFA des producteurs ont servi à financer le congrès du RHDP et par conséquent, ils demandent la démission du directeur général du Conseil du café-cacao, Yves Brahima Koné pour « gestion opaque de la filière ».
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir

Dans le dossier

Activités Economiques 2020
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4626 du 3/4/2020

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Comment

Nous suivre

Nos réseaux sociaux



Comment