Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

L’hôpital Saint Jean Baptiste de Tiassalé menacé de fermeture

Publié le samedi 4 avril 2020  |  AIP


Le directeur de l'hôpital Saint Jean Baptiste de Bôdô, dans la commune de N'Douci, Gilbert Hann, a annoncé vendredi sur les antennes de la radio rurale de Tiassalé, que l'hôpital est l'objet d'un harcèlement régulier d'individus qui se réclament "propriétaires terriens".

Ces individus dont il n'a pas décliné l'identité, réclament la purge des droits coutumiers et ne cessent de le menacer au quotidien. Or, selon lui, il ne revenait pas à l'Ordre de Malte qui gère la structure ni à la compagnie fruitière qui l'a réalisée de purger ces droits, mais plutôt à l'Etat de Côte d'Ivoire à travers l'ex-conseil général de Tiassalé qui a cédé l'espace.

Joint par l'AIP, l'ex président du conseil général de Tiassalé, Bitty Kokora Pierre Daniel, au moment des faits a confirmé que les droits coutumiers n'ont pas encore été purgés alors que les documents y afférents ont été dûment remplis et déposés au Trésor depuis qu'il était en fonction.

Mais malgré toutes les démarches qu'il a entreprises, après moult relances de l'ex-équipe dirigeante du conseil régional de l'Agneby-Tiassa jusqu'à la fin de son mandat, le dossier est bloqué et n'avance pas. Toutefois, il ajouté que lui même étant membre de la famille qui a cédé l'espace d'un peu plus de cinq hectares, à cinq millions de FCFA, s'insurge contre l'attitude de l'individu qui harcèle la direction de l'hôpital au nom de la famille, alors qu'il n'en est pas le chef.

"C'est pour trancher justement cette question de chefferie de famille que le tribunal a été saisi". Malgré tout, il en appelle au bon sens de ses parents et à la diligence de l'Etat afin que cette affaire soit réglée rapidement et définitivement afin que l'hôpital continue de les populations dans la sérénité.

L'hôpital Saint Jean Baptiste a le statut d'hôpital privé confessionnel. Il a été inauguré en avril 2015 par le président Alassane Ouattara. Construit en bordure de l'Autoroute du nord, il reçoit les accidentés de la route dans un premier temps. Il dispose également d'un pôle mère-enfant et d'un service de médecine interne qui reçoivent tous les riverains.

À terme, d'autres services comme l'ophtalmologie et un cabinet dentaire sont prévus.

( AIP )

kd/aaa/ask
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment