Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Les autorités de Niablé interpellées par le Ghana sur le non-respect des mesures de fermeture des frontières par des Ivoiriens

Publié le vendredi 10 avril 2020  |  AIP


Abengourou - Les autorités de Niablé ont été interpellées par les autorités du Ghana voisin sur le non-respect de certains Ivoiriens des mesures fermetures des frontières prises par les deux pays pour lutter contre le COVID-19, a informé mercredi le sous-préfet, Bamba Amara.

« Nous avons été contactés par les autorités ghanéennes précisément le sous-préfet Debisso du fait qu’il y aurait des Ivoiriens qui ne respectent pas la décision de fermetures des frontières prises par les deux pays la Côte d’Ivoire et le Ghana », a informé le sous-préfet de Niablé lors d’une cérémonie de remise de vivre et de non-vivres du Premier-ministre aux populations.

Des jeunes Ivoiriens chauffeurs de taxis-motos s’adonnent au trafic entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Ils sont régulièrement pris en train de traverser la frontière pour se rendre au Ghana et remis aux autorités ivoiriennes.

Les autorités ghanéennes mettent en garde que tout Ivoirien qui sera désormais pris en train de franchir la frontière en direction de leur pays ne sera plus remis aux autorités ivoiriennes, mais ira directement en prison au Ghana, a ajouté Bamba Amara. Il a exhorté les parents à sensibiliser leurs enfants et l’ensemble des populations à cesser le trafic vers le Ghana voisin.

Le sous-préfet de Niablé a également demandé aux personnes ayant leur plantation au Ghana de s’abstenir d’y aller en cette période de coronavirus pour ne pas violer les mesures de fermeture des frontières prises par l’Etat de Côte d’Ivoire et le Ghana.

« Si vous vous faites prendre dans vos plantations par les autorités ghanéennes, elles vont vous déférer et nous avons aucun moyen de pression sur les autorités ghanéennes pour votre libération », a prévenu le sous-préfet Bamba Amara.


(AIP)
nam/cmas
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment