Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Soutien à l’Agriculture : Kobenan Kouassi Adjoumani présente les mesures aux producteurs

Publié le vendredi 10 avril 2020  |  Fraternité Matin


Seulement neuf jours après l’annonce du plan de riposte contre la pandémie du Coronavirus en Côte d’Ivoire, les représentants du secteur agricole sont fixés clairement sur la façon dont le gouvernement les aidera à sauver leurs activités.

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural (Minader), Kobenan Kouassi Adjoumani, a présenté, hier, aux représentants des filières agricoles, les détails de la composante agriculture de ce plan, lors d’une réunion, à la salle de conférence du 23e étage de l’immeuble de la Caistab.

En effet, pour éviter une crise alimentaire et/ou l’effondrement des cultures d’exportation, le gouvernement a pris des mesures d’urgence pour soutenir les cultures vivrières d’une part et les cultures de rente de l'autre. « Ces mesures urgentes ont fait l’objet d’un plan d’action. Il est en cours de consolidation avec les propositions faites par les autres ministères sur la production du riz et les ressources animales et halieutiques. Il fera l’objet d’un décret dès la semaine prochaine afin de permettre la mise en œuvre rapide des mesures arrêtées », a indiqué Kobenan Kouassi Adjoumani.

Au niveau du Minader, sont concernés par les mesures, le maïs, le manioc, le maraîcher (piment, tomate, aubergine, oignon, gombo et aussi la salade, la laitue, la carotte, le chou et le concombre), l’igname, la banane plantain, le café, le cacao, l’anacarde, le coton, l’hévéa, le palmier à huile et la production fruitière (mangue, ananas et banane dessert).

Pour les cultures vivrières, le soutien de l’État se traduira notamment, par l’acquisition et la distribution de kits agricoles, l’encadrement de la production et l’encadrement de la récolte et de la mise à marché. Un financement de 50 milliards de FCfa est prévu à cet effet.

Concernant les cultures de rente, le gouvernement prévoit avec une enveloppe de 250 milliards de F Cfa, de soutenir les revenus des producteurs, pour les produits dont les exportations sont actuellement arrêtées; soutenir les usiniers à ce que les activités de leurs unités agro-industriels ne soient pas interrompues; acquérir et stocker certains produits en attendant que les activités de commercialisation normale ne reprennent. A cela, il faut ajouter les contributions à la lutte contre le Coronavirus dans le milieu agricole.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment