Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Football / Election du président de la Fif : Eugène Diomandé, les raisons profondes d’un retrait logique

Publié le mercredi 15 avril 2020  |  Le Jour Plus
Conférence
© Abidjan.net par Donald
Conférence de presse de Eugène-Marie Diomandé relative à son soutien à la présidence de la FIF
Abidjan le 14 Avril 2020. Eugène-Marie Diomandé, candidat à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football, a annoncé son retrait de la course à la présidence au profit de la candidature Didier Drogba, l`ex capitaine des éléphants de Côte d`Ivoire


La prochaine assemblée générale élective de la Fédération ivoirienne de Football (FIF) se déroule sans Eugène Diomandé comme candidat.


Eugène Marie Diomandé était le premier à annoncer sa candidature au poste de président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), l’année dernière.

Il est également le premier à dire qu’il n’est plus candidat à la succession du président Augustin Sidy Diallo. Hier dans une déclaration devant la presse à Abidjan, l’actuel président du Sewé sports de San-Pedro (Ligue 2) a officiellement annoncé qu’il se retire pour apporter son soutien à Didier Drogba, candidat déclaré. « La candidature de Didier Drogba est une chance pour le renouveau du football ivoirien », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.

Pourquoi Eugène Diomandé s’est retiré ? Le président du Sewé sports de San-Pedro savait bien qu’il n’allait pas au bout de son ambition de succéder à Sidy Diallo. Eugène Diomandé est financièrement affaibli, depuis plusieurs années. La preuve, son club, le Sewé sports de San-Pedro qu’il a hissé sur le toit du football ivoirien de 2012 à 2015 avec une finale perdue de Coupe de la Confédération, se retrouve en Ligue 2, faute de moyens.

Une campagne pour le poste de président de la Fif est très coûteuse, et Eugène Diomandé en sait quelque chose. Parce qu’il a déjà été candidat contre Jacques Anouma en 2002. Après analyse de la situation, Eugène Diomandé a certainement compris qu’il n’allait pas avoir le soutien de ses pairs présidents de club, après cinq années passées hors de la Côte d’Ivoire.

Il a perdu les réalités du terrain au niveau du football ivoirien, et il y a eu un nivellement de dirigeants de club. Autre facteur important qui a certainement permis à celui que l’on surnomme ‘’Le Magicien’’ du football, c’est le soutien du politique. L’avenir nous dira si Didier Drogba est le bon cheval sur lequel Eugène Diomandé a misé. Outre Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo sont les deux candidats à la succession d’augustin Sidy Diallo.

H. A.
Commentaires
Playlist Sport
Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment