Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

COVID-19: Les modalités d’application du plan de soutien aux filières agricoles adoptées

Publié le jeudi 16 avril 2020  |  AIP


Le gouvernement a adopté, mercredi, au terme du Conseil des ministres, les modalités de mise en œuvre du programme d’urgence pour le soutien aux filières agricoles d’exportation et au secteur des productions alimentaires impactés par la crise sanitaire de la maladie à Coronavirus 2019.

Face à l’urgence et à la gravité de la situation, le Conseil a décidé de mettre en place un cadre de gouvernance simplifié dénommé, Comité Interministériel des Matières Premières (CIMP) piloté par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Ce Comité, élargi à tous les Ministères concernés par le secteur agricole, sera appuyé par des unités opérationnelles d’exécution issues du secteur public et du secteur privé.

Il s'agira de faire des transferts publics prenant en compte notamment le soutien aux prix et le soutien aux revenus, la fourniture de biens et de services incluant notamment la subvention des engrais, l’aménagement de parcelles et la distribution de semence, a précisé le ministre de la Communication et des Médias.

Dans sa mise en oeuvre, ce dispositif sera accompagné de l’élaboration d’une réglementation spécifique adaptée à la mise en œuvre du programme.

Cette mesure a été rendue public lors d'une communication relative aux modalités de mise en œuvre du programme d’urgence pour le soutien aux filières agricoles d’exportation et au secteur des productions alimentaires impactés par la crise sanitaire de la maladie à Coronavirus 2019.

Le plan national de riposte sanitaire à la pandémie du COVID-19 prévoit pour le secteur agricole, notamment les filières de l’anacarde, du coton, de l’hévéa, du palmier à huile, du cacao et du café, un appui financier d’un montant de 250 milliards de francs CFA. Un autre montant de 50 milliards FCFA permettra de soutenir le secteur des productions alimentaires dont 20 milliards de francs CFA pour les intrants.

(AIP)

nmfa/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment