Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le report des élections prévues en 2020 dans la CEDEAO envisagé en raison du Covid-19

Publié le vendredi 17 avril 2020  |  APA
La
© Autre presse par DR
La CEI échange avec ses pairs de la CEDEAO sur les impacts de COVID-19 sur les élections dans la sous-région
Mercredi 15 avril 2020. Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, a pris part, ce mercredi entre 15 heures et 19 heures, à une vidéo-conférence avec ses homologues Président d’Organes de Gestions des Elections (OGE) de la CEDEAO.


Le réseau des structures de gestion électorale en Afrique de l’Ouest (RESAO), une organisation regroupant les organes électoraux de la sous-région, a envisagé au terme d’une réunion par vidéo conférence, le report des échéances électorales prévues en 2020 dans la région en raison de la maladie à Coronavirus, indique une note d’information de la Commission électorale indépendante ivoirienne (CEI, organe électoral) transmise jeudi à APA.

Cette conférence qui avait pour thème «les impacts de la pandémie à Coronavirus sur les prochaines élections dans la région de la CEDEAO» a vu la participation des présidents d’organes de gestion des élections dans la sous-région dont Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, le président de la CEI.

« Les activités de préparation (des élections) dans tous ces pays seront fort probablement perturbées, car la situation continue d’évoluer avec le nombre de cas confirmés toujours en hausse (de maladie à Covid-19). Dépendamment de l’ampleur de l’effet sur les différents chronogrammes des commissions électorales, les pays pourraient envisager de reporter ou de maintenir les élections », rapporte la note.

A travers cette rencontre, le RESAO entendait ainsi entamer un « dialogue ouvert» sur les impacts de la pandémie à Coronavirus sur les prochaines élections dans la région. La plupart des participants à cette rencontre, a expliqué le texte, a admis des difficultés, entre autres la livraison de matériel techniques, de respect des délais légaux ou de respect des mesures liées à la pandémie Covid-19, qui pourraient impacter les élections.

Toutefois, assure la note, tous ces pays entrevoient des « solutions alternatives pour s’en sortir ».

En Afrique de l’Ouest, cinq élections présidentielles (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Guinée et le 1er tour au Niger) devraient se tenir au cours du dernier trimestre de 2020 et deux durant le premier trimestre de 2021 (Bénin, Gambie).

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment