Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Appel à la solidarité contre le Covid-19 : La CGECI fait un don « significatif » de 1 milliard de FCFA

Publié le vendredi 24 avril 2020  |  Ministères
Lutte
© Autre presse par DR
Lutte contre le Covid-19 : un milliard de FCFA de dons du secteur privé ivoirien à l’Etat de Côte d’Ivoire
La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a apporté, ce jeudi 23 avril 2020, au nom du Secteur privé ivoirien, une contribution financière d’une valeur d’un (1) milliard de FCFA, soutien au plan de riposte national contre la pandémie du Covid-19.


C’est l’un des dons les plus importants enregistrés depuis l’appel à la solidarité nationale lancé par le Président de la République, Alassane Ouattara, pour faire barrage au Covid-19. En effet, pour sa contribution dans la lutte contre cette pandémie, la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a remis le vendredi 24 avril 2020, des mains de son président Jean-Marie Ackah, la somme de 1 milliard de FCFA au Gouvernement ivoirien.

Le chèque a été réceptionné par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly à son Cabinet au Plateau, en présence de ses pairs de la Santé et de l’Hygiène Publique, Aka Aouélé, et du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

Parlant du Covid-19, le président de la CGECI, Jean- Marie Ackah, a indiqué, dans son intervention, que cette maladie hautement contagieuse et mortelle met en danger les populations et nécessite la mise en œuvre de moyens énormes pour la freiner et espérer à terme l’éradiquer, tout en sauvant le maximum de vie possible. Dans ce cadre, il a rappelé que le Chef de l’Etat a appelé à la solidarité nationale face à cette crise inédite.

« La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire, représentant l’ensemble du secteur privé formel de Côte d’Ivoire et composée d’entreprises qui se veulent citoyennes, ne pouvait pas rester sourde à cet appel. C’est pour cela que la CGECI, organisation patronale, tout en se félicitant des initiatives prises déjà par certaines entreprises et groupements membres de cette organisation qui ont eu à manifester directement leur solidarité en contribuant chacune en fonction de ses possibilités à cet effort de solidarité, devait apporter cette contribution, symbole de l’engagement de l’ensemble du secteur privé. Le Conseil d’administration a retenu d’apporter une contribution de 1 milliard de FCFA », a fait savoir le président de la CGECI.

Ce don, a précisé M. Jean-Marie Ackah, est destiné à apporter un appui aux différentes structures engagées dans la lutte contre le Covid-19. Il est reparti comme suit : 600 millions pour l’achat de 20 ambulances pour le SAMU, 185 millions pour l’achat de 6 ensembles respirateurs (moniteur, pousse goutte électrique, lit, respirateur) destiné au SMIT, 215 millions pour l’achat de 15 800 kits de dépistage destinés à l’Institut Pasteur pour tester les populations.

Le président de la CGCEI a saisi l’occasion pour souligner que si le Covid-19 est d’abord un problème de santé qui touche les populations, cette pandémie a engendré une crise économique impactant fortement les entreprises.

Pour sa part, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a inscrit ce don dans le cadre de la participation effective sous différentes formes des structures nationales en vue de lutter contre le Covid-19.

« Au-delà du montant qui est significatif, c’est le signal donné par le secteur privé qui est important. En effet avec cette contribution le secteur privé montre que c’est dans la mobilisation de tous et la mutualisation des efforts que nous parviendrons à maintenir la résilience de notre économie », a-t-il fait remarquer. Non sans remercier au nom du Premier Ministre, SEM Amadou Gon Coulibaly, la CGECI et l’ensemble des entreprises qui ont permis de poser l’acte du jour.

Le ministre Adama Coulibaly n’a, par ailleurs, pas maqué de rappeler que parallèlement à la riposte sanitaire, le Gouvernement a mis en place un Plan de soutien économique, social et humanitaire visant d’une part, à soutenir l’outil de production et à maintenir les emplois en vue d’assurer une reprise rapide de l’activité économique, et d’autre part, à apporter un soutien humanitaire aux populations touchées.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Aka Aouélé, a, quant à lui, noté que la rencontre initiée par la CGECI constitue une « réponse tangible » à l’appel lancé par le Président de la République pour sauver des vies et préserver la Côte d’Ivoire.

« En inscrivant votre institution dans cette perspective, vous renforcez les capacités de notre pays à atteindre au plus vite son pic épidémique afin d’améliorer la décroissance des effets néfastes liés à cette maladie », a-t-il insisté, auprès des membres de la CGECI.

Dr Aka Aouélé a enfin tenu à saluer la « totale implication » de la CGECI dans la lutte engagée par le Gouvernement contre le Covid-19, malgré le prix fort payé par le secteur privé ivoirien en raison des dommages collatéraux liés aux mesures exigées par la mise en œuvre du Plan national de riposte contre la pandémie.

A.N
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment