Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Mobilisation des ressources financières: La Côte d’Ivoire, premier pays à émettre des Bons "Social Covid-19" sur le marché de l’Uemoa

Publié le mercredi 29 avril 2020  |  Fraternité Matin
Ouverture
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Ouverture du séminaire sur la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires en Côte d’Ivoire
Vendredi 20 juillet 2018. Abidjan. M. Adama Coulibaly, représentant le Ministre de l`Economie et des Finances a procédé à l`ouverture du séminaire de travail portant sur la phase technique de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires en Côte d’Ivoire. Ce séminaire est organisé par La Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Photo : Adama Coulibaly, représentant le Ministre de l`Economie et des Finances.


Après les guichets du Fonds monétaire international (Fmi), de la Banque islamique du développement (Bid), de le Banque africaine de développement (Bad), etc., la Côte d’Ivoire s’est fait financer sans difficulté sur le Marché des Titres Publics de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), le 27 avril. Première économie de la sous-région, la Côte d’Ivoire est également premier pays de l’Uemoa à émettre des Bons "Social Covid-19".

Ce teste a été un succès, puisque pour un montant de 180 millions de FCFA sollicité, les soumissions ce sont établis à 508, 880 millions de FCFA, soit un taux de 282,7100 % de couverture du montant mis en adjudication.

88 investisseurs ont souscrit à cette émission à maturité courte (3 mois) pour un taux moyen pondéré de 3,5208 % et un taux marginal de 3,6199 %.

En se faisant financer sans difficulté sur le marché régional dans un contexte marqué par le ralentissement de l’activité économique du fait de la pandémie à Coronavirus, la Côte d’Ivoire démontre encore une fois de plus qu’à l’instar des institutions financières internationales (le Fmi), les investisseurs privés ont encore une grande confiance en la qualité de sa signature.

Avec un Pib par d’habitant de 953 351 F cfa (chiffre de 2018), la Côte d’Ivoire est sortie de la catégorie des pays pauvres très endettés à la fin de la crise post-électorale en 2011, pour se classer parmi les pays « pré-émergent », grâce à une gestion rigoureuse des finances publiques et la mise en œuvre de mesures courageuses pour améliorer l’environnement des affaires.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment