Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Election à la FIF : Jacques Anouma, président d’honneur, invite à mettre balle à terre et à dépassionner le débat

Publié le vendredi 1 mai 2020  |  Abidjan.net
Jacques
© Autre presse par DR
Jacques Anouma, membre d’honneur de la Fédération ivoirien e de Football


Face à la tournure que prend la pré-campagne de l’élection de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Jacques Anoma, président d’honneur et ex-président de la fédération est montée au créneau ce vendredi 1er mai 2020, dans une déclaration dont Abidjan.net a reçu copie. Ci-dessous l’intégralité de la déclaration.

Chers amis de la grande famille du football ivoirien,

Au cours de cette année 2020, aura lieu l’élection du Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Trois candidats sont en lice pour conduire les destinées de notre sport roi pendant les quatre années à venir.

Ces trois personnalités sont des candidats de grande qualitéqui à divers niveaux ont beaucoup apporté à notre football et à son rayonnement.

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt le programme de chacun d’eux et j’avoue qu’ils sont de très haut niveau. Ces programmes prennent en compte tous les aspects de notre football aussi bien dans son organisation, sa pratique que dans sa gestion.

Je voudrais les féliciter pour avoir présenté leur vision à travers des programmes précis qu’ils souhaitent présenter et proposer aux associations et autres membres affiliés de la fédération. Leurs ambitions de diriger la faîtière du football ivoirien sont légitimes.

Toutefois, j’observe, depuis quelques semaines, comme tous les ivoiriens, alors même que la campagne n’a pas encore été officiellement lancée, que ce scrutin défraie la chronique. Des débats d’une violence inouïe et inutile s’engagent dans les médias et surtout sur les réseaux sociaux.

Cette atmosphère délétère et indigne de l’esprit de fair-play, socle universel du sport en général et du Football en particulier, m’interpelle et je voudrais, en ma qualité de Président d’honneur de la FIF, inviter les uns et les autres à la retenue, à mettre « balle à terre » et à dépassionner le débat, pendant cette période de pré-campagne.

Les candidats que nous avons pour cette élection sont des hommes de valeur qui ont tous pour souci majeur, le ré- positionnement de notre pays dans la grande famille de l’élite mondiale du football. Cet objectif n’est pas hors d’atteinte car nous l’avons réussi dans un passé récent, nous pouvons le réussir de nouveau. Mais nous ne pouvons relever ce défi qu’en travaillant dans un esprit d’unité et de fraternité. Sans animosité aucune.

Chers amis,

Je voudrais attirer l’attention des uns et des autres sur la nécessité d’aller à des élections apaisées. De sorte qu’à la fin du processus tous les acteurs de notre football s’approprient les projets et les ambitions du candidat élu et l’aident à réussir sa mission dans l’intérêt supérieur du pays.

Le sport en général et le football en particulier repose sur des valeurs nobles. Il ne faut pas perdre cela de vue au risque de retomber dans des querelles inutiles qui continueront de briser nos rêves de remettre sur les railsnotre passion commune.

C’est ensemble, dans la solidarité et la fraternité, que nous réussirons ce pari.


Fait à Abidjan le 1er mai 2020

SEM. Jacques Bernard ANOUMA

Président d’Honneur de la Fédération Ivoirienne de Football

Envoyé Spécial CAF/FIFA
Commentaires
Playlist Sport
Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment