Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Des jeunes de Hiré bénéficient de soutien du CDLM pour booster leurs affaires

Publié le jeudi 7 mai 2020  |  AIP
Des
© AIP par DR
Des jeunes de Hiré bénéficient de soutien du CDLM pour booster leurs affaires


Divo – Le Comité de développement local minier (CDLM) du département de Divo, présidé par le préfet de région, Kouakou Assoman, a remis des chèques, mercredi, à 14 jeunes éleveurs de Hiré, afin de les aider à maintenir et améliorer le rendement de leurs élevages, grâce aux activités sur place de la compagnie minière ‘’Hiré Gold mine’’.

Les 14 bénéficiaires ont reçu au total plus de 20 millions de francs CFA, avec des montants individuels variant du million de franc à plus de 2,5 millions FCFA.

Le président du CDLM, Kouakou Assoman, son vice-président, Dja Blé Joseph, et le chargé du projet à ‘’Hiré Gold mine’’, Ehouman Pierre, ont successivement interpellé les jeunes à faire bon usage de cet argent que le CDLM met à leur disposition.

Le vice-président, Dja Blé, a insisté pour que les récipiendaires se comportent en véritables hommes d’affaires, pour ne pas réitérer les échecs antérieurs d’autres jeunes qui avaient bénéficié de tels soutiens.

Les bénéficiaires sont des personnes qui avaient déjà leurs affaires et avaient besoin de les renforcer. Ils ont été exhortés à donner le bon exemple pour permettre à d’autres jeunes en attente de bénéficier également d’aides, mêmes si certains sont sans activité au départ.

Il a été promis aux bénéficiaires l’encadrement d’un cabinet pour les suivre et les aider à surmonter les difficultés de gestion de leurs affaires. Etant en majorité des éleveurs de porcs, il leur a été conseillé, pour la commercialisation, de se regrouper pour pouvoir imposer leurs prix aux clients. Le remboursement des prêts commencent à compter du mois de novembre.

Les CDLM ont été créés par l’Etat, à travers une loi, pour permettre que les communautés où se trouvent les mines exploitées bénéficient des retombées économiques de ces exploitations. Une fraction des taxes minières dues à l’Etat (0,5%) est reversée aux CDLM pour des projets de développement local.

Au sein des CDLM se trouvent les représentants des sociétés minières, le préfet du département concerné, les représentants des populations, les cadres et élus. Ensemble, ils décident des projets à réaliser avec les fonds recueillis.

(AIP)

jmk/fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment