Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une chaîne de solidarité de plus en plus forte face aux effets du Covid 19 (Feature)

Publié le vendredi 15 mai 2020  |  AIP
Solidarité
© Abidjan.net par PR
Solidarité : des kits alimentaires offerts aux handicapés, orphelins du Sida et retraités à Attécoubé
Les habitants de la commune d’Attécoubé ont reçu des dons de kits alimentaires, ce lundi 27 avril 2020, en soutien face aux difficultés de cette période de crise sanitaire du Covid-19 en Côte d`Ivoire.


Abidjan - La chaîne de solidarité sociale et humanitaire lancée par le gouvernement ivoirien pour faire face aux effets de la pandémie du coronavirus (COVID 19), se renforce de plus en plus pour soulager les populations les plus vulnérables et les entreprises impactées par les différentes mesures de restrictions.

Les maillons de cette chaîne sont entre autres représentés par les actions du gouvernement, des institutions gouvernementales, régionales, municipales, des partenaires techniques et financiers, du secteur privé, des autorités du gouvernement, des opérateurs économiques. Ces acteurs apportent leur soutien en matériel médical, hygiéniques, alimentaires, afin de réduire la vulnérabilité des populations et des entreprises durant cette pandémie.

Les actions du gouvernement

Dans le plan de riposte contre la pandémie estimé à 1700 milliards FCFA, le gouvernement consacre 50 milliards FCFA à la solidarité dont 13,3 milliards dédiés à l’opération de transferts monétaires aux ménages vulnérables.

Au total, 177.198 ménages recevront la somme de 25.000 FCFA/mois sur une période de trois mois, soit un total de 75.000 FCFA par ménage.

Une bénéficiaire de cet appui gouvernemental, Tchétché Rosine, mère d’un enfant en situation de handicap, témoigne qu’avec cette somme, elle a pu acheter de la nourriture. « Merci à l’Etat ! », s’exclame-t-elle, avec un sourire.

En plus, le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, procède à la redistribution des dons offerts par des partenaires, à des villes, organisations non gouvernementales engagées dans la protection des personnes démunies. A ce titre, les communes de Treichville, Attecoubé, Grand- Lahou, Toulepleu, Kanakono, Bangolo, Mafféré, Port-Bouët, Kouibly, Dabou, Guibéroua, Biankouman, de Tiébissou, Bouna, entre autres des ONG des établissements à caractère social tel que l’institut des aveugles ont reçu le soutien du gouvernement.

L'implication des institutions régionales et internationales pour aider le gouvernement et les populations

La Banque mondiale (BM) et le gouvernement ivoirien ont signé en avril un accord de crédit de 35 millions de dollars, soit près de 21 milliards de francs CFA, par le truchement de l’Association internationale de développement (IDA), pour renforcer la lutte contre la pandémie de COVID-19 dans le pays. Cet appui de 35 millions vient s’ajouter aux 40 millions déjà mobilisés par le biais du mécanisme d’intervention d’urgence (CERC) à travers le Projet d’achat stratégique et d’alignement des ressources et des connaissances en santé.

L’Union européenne (UE) quant à elle compte consacrer 9,8 milliards Francs CFA à la lutte contre la pandémie du Covid 19 dans les pays africains dont la Côte d’Ivoire. Cet appui sera dédié au soutien à l’Institut Pasteur de Dakar et à son réseau pour mettre en place des formations d’experts, diffuser des moyens de diagnostic rapides et renforcer la surveillance épidémiologique.

"Dans une période difficile, c’est la solidarité qui compte. Les Etats membres de l’Union européenne sont fortement touchés, mais nous nous mobilisons pour soutenir la riposte internationale, en particulier en Afrique. Ça fait partie de la solidarité », a déclaré l’Ambassadeur de l’Union européenne, Jobst von Kirchmann.

D'un autre coté, La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a fait don d’un montant d’un million 500.000 dollars américains (1,5 million de dollars EU) destiné à aider les États membres de la CEDEAO à renforcer les mesures d’urgence hardies qu’ils prennent face à la menace du coronavirus (COVID-19).

Un milliard du secteur privé

Face à la progression de la pandémie de la maladie à coronavirus en Côte d’Ivoire, la Confédération générales des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a lancé un appel aux chefs d’entreprises, à manifester leur solidarité par des dons en numéraire.

Cet effort destiné à apporter du réconfort aux populations et à soutenir les actions du gouvernement a eu un écho favorable. Un milliard de franc CFA a été effectivement mobilisé par le Patronat Ivoirien pour s’inscrire dans la chaîne de solidarité nationale.

Les fonds collectés financeront les investissements destinés au renforcement des capacités des services médicaux, à l’acquisition de matériels et équipements. Le milliard de francs CFA apporté par la CGECI est un appui substantiel aux différentes structures engagées dans la lutte contre le Covid-19.

Ainsi, 600 millions FCFA serviront à l’achat de 20 ambulances pour le Service d’assistance médicale d’urgence (SAMU) et 185 millions FCFA pour l’achat de six ensembles respirateurs (moniteur, pousse goutte électrique, lit, respirateur) destinés au Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT).

Deux cent quinze millions seront destinés pour l’achat de 15.800 kits de dépistage destinés à l’Institut Pasteur pour tester les populations.

La Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire (CCI-CI) a offert une ambulance au ministère de la santé un soutien aux entreprises et des dons aux populations à travers ses représentations régionales.

Les entreprises telles que MTN (18 millions F CFA), La Fondation « Bank of Africa », Le Port autonome de San-Pedro et la communauté portuaire, (50 millions de FCFA), la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) (10 millions de francs CFA), la cimenterie Lafarge Holcim ont apporté leur appui aux populations.

Ces fonds sont composés de masques de protection et chirurgicaux, de lunettes de protection, de casques stériles, de gants d’examen, de gel hydro-alcoolique et de matériel de communication, et des kits alimentaires.

Politiques, opérateurs économiques et ONG au secours des populations

Qu'ils soient ministres, secrétaires d'État, maires, présidents d'institutions de la Républiques ou de Conseils régionaux, des hommes et des femmes du paysage politique ivoirien sont aux côtés des populations surtout les plus démunies, leur apportant des kits hygiéniques, alimentaires ou sanitaires.

Les opérateurs économiques issus de pays étrangers, des organisations sociales et parfois religieuses (exemple de la communauté Saint Egidio de Bouaké, l’église évangélique des assemblées de Dieu du Sud-comoé) contribuent à la consolidation de la chaîne de solidarité.

12 millions de personnes vulnérables impactées

Selon la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de Lutte contre la pauvreté, cette réaction spontanée des bonnes volontés a permis de redistribuer les dons à 24 régions sur les 31 et à 155 communes sur les 201 que compte le pays. A ce jour ce sont 12 millions de personnes vulnérables sont impactées par cette redistribution via les collectivités et les ONG.

(AIP)

tad/tm
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment