Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

COVID 19 : des vivres et non vivres aux populations de la tribu karani

Publié le dimanche 17 mai 2020  |  AIP


Séguéla – Les populations de la tribu karani, située dans la sous-préfecture de Worofla, à 91 km de Séguéla, ont reçu, samedi à Gbémazo, des vivres et non vivres de la part de leurs cadres qui leur apportent ainsi leur soutien dans la lutte contre la pandémie du corona virus.

« Pour nous, il est de notre responsabilité, en tant que cadres et fils de la région, de venir ici relayer le message du Président Alassane Ouattara (…) à propos des mesures barrières prises par le gouvernement pour lutter contre la maladie », a déclaré le porte-parole des cadres, Bakary Sanogo, directeur du Centre d’information et de communication du gouvernement (CICG).

La tribu karani, composée aujourd’hui de quatre villages, à savoir Gbémazo, Kondogo, Karaba, et Wakoro, fait partie du canton Wataradougou.

Cette cérémonie, placée sous la présidence du sous-préfet de Worofla, Sié Essoh Loes Henri, a été l’occasion pour la délégation des cadres de remettre à une cinquantaine de femmes présentes pour une sensibilisation, des kits dits "famille" comprenant des masques, du savon et du javel. Ce, dans le cadre du programme "une femme, un masque pour se protéger", initié par la ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Mariétou Koné.

Outre les femmes, les éléments du poste de gendarmerie ouvert lundi et les élèves ont également bénéficié de ces dons, tandis que les chefs de village et de communauté, eux, recevaient encore des sacs de riz et du sucre pour leurs populations, avant que le chef du village de Gbémazo, Bamba Mazewé, ne remercie les donateurs pour leur geste de solidarité. La tribu karani compte près de 5 000 habitants.

(AIP)

kkp/ka
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment