Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Covid-19 / Réouverture des maquis et restaurants : le préfet d’Abidjan sensibilise aux respects des mesures barrières

Publié le mardi 19 mai 2020  |  Abidjan.net
Covid
© Abidjan.net par Marc Innocent
Covid 19: tournée de sensibilisation du Préfet d`Abidjan dans les maquis et restaurants sur le respect des mesures barrières
Abidjan le lundi 19 Mai 2020. Quelques jours après l`allègement des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Coronavirus, le préfet d`Abidjan, Vincent Toh Bi Irié a effectué une visite terrain ce mardi en vue de sensibiliser les tenanciers des maquis, bars et restaurants sur le strict respect des mesures barrières.


Quelques jours après l’allègement des mesures prises par les autorités ivoiriennes dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Coronavirus, dont la réouverture des maquis et restaurants, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi, a effectué une visite terrain ce mardi 19 mai 2020 à Abidjan.

L’objectif de cette tournée était de vérifier si les mesures sanitaires édictées malgré le déconfinement progressif sont respectées, et sensibiliser à l’occasion les tenanciers de maquis et les clients. Débutée par la commune de Yopougon, cette tournée a permis au préfet du district d’Abidjan de constater que les mesures de distanciation et autres sont respectées dans bon nombre de maquis. Néanmoins, il a invité les propriétaires de ces lieux à redoubler de vigilance dans l’application afin que ces lieux ne soient pas des nids de contamination de la Covid-19.

Selon Vincent Toh Bi, les maquis et bars d’Abidjan sont estimés à 43.000, avec un minimum de 215.000 travailleurs. "Ce sont des centaines de milliers de personnes qui fréquentent ces lieux chaque jour. En termes d’emplois indirects, ce sont encore des milliers d’Ivoiriens qui sont embauchés.", a-t-il indiqué. Pour le préfet hors grade, les bars et maquis sont " un souffle économique important pour les filières viande, poulet, poisson, boisson. C’est aussi une consommation culturelle et financière importante de l’industrie artistique d’où une chaîne notable de l’absorption des produits agricoles (riz, huile, igname, manioc, légumes, etc)". C’est pourquoi, il a exhorté les tenanciers à appliquer les mesures afin que les autorités ne reprennent plus des mesures de fermetures de ces lieux.

Aux dires du préfet d’Abidjan, ces espaces génèrent plusieurs revenus, c’est pour toutes ces raisons que " la reprise de leurs activités est vitale. Cette reprise sera permanente si propriétaires, travailleurs et clients sont plus disciplinés dans l’observance des règles contre la propagation du Coronavirus.", a-t-il conclu.
Gnawa Josué, président de la plateforme des propriétaires de Maquis, bars et Restaurants de Côte d’Ivoire a traduit les remerciements de ses pairs au gouvernement pour avoir permis la reprise de leurs activités. Il a devant le préfet d’Abidjan pris l’engagement d’œuvrer pour l’application stricte des mesures barrières.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment