Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le proviseur du Lycée moderne d’Agnibilékrou dément toute vente de bavettes au sein de l’établissement

Publié le vendredi 22 mai 2020  |  AIP


Agnibilékrou - Le proviseur du Lycée moderne d'Agnibilékrou, Sévédé Bakary, a démenti toute vente de bavette au sein de l'établissement.

"A aucun moment, nous n'avons vendu des cache-nez ni au portail ni à l'intérieur du Lycée moderne d'Agnibilekrou. Le premier jour de classe, nous avons demandé à ceux qui ne portaient pas de cache-nez de retourner en chercher", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à la presse locale, jeudi, à son bureau.

Le proviseur réagissait à des informations publiées dans la presse par le secrétaire général du SYNESCI, Ekoun Kouassi, faisant état de vente de bavettes au Lycée moderne d'Agnibilékrou.

"Je voudrais demander à ceux qui veulent s'exprimer sur la question de recouper véritablement les informations qu'ils reçoivent avant de les porter dans les colonnes des journaux. J'invite Ekoun Kouassi à plus de responsabilité et de rigueur en vérifiant ses informations avant de les porter sur la place publique", a-t-il ajouté.

Sévédé Bakary s'est montré intransigeant sur la mesure qui fait obligation à toute personne de se munir d'un cache-nez avant d'entrer dans l'établissement.

"Depuis le portail, j'ai demandé que les personnels d'encadrement à savoir les éducateurs, ne laissent aucune personne (élèves ou parents d'élèves) entrer dans le lycée si elle ne porte pas de cache-nez. Avec les personnels de l'établissement, nous avons réglé cette question au cours de deux réunions que j'ai présidées séparément (avec les enseignants et ensuite avec le personnel administratif) avant la reprise effective des cours", a-t-il précisé.


jcl/kkf/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment