Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Le ministre de la Santé « peiné » face à l’état de délabrement du CHR d’Abengourou

Publié le dimanche 24 mai 2020  |  AIP
Le
© AIP par DR
Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé, lors du point quotidien sur la situation sanitaire liée à la crise sanitaire


Abengourou -Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Eugène Aka Aouélé, se dit peiné de l’état de délabrement de centre hospitalier régional (CHR) d’Abengourou, regrettant que les locaux du dit centre ne soient encore pas faits « pour être habités ».

« Je dois avouer que ce que nous voyons ici est pénible, je crois que depuis deux ans que je suis à la tâche, c’est la première fois que je visite un centre hospitalier aussi important et qui soit aussi délabré », a-t-il déclaré vendredi, au terme de sa visite au CHR d’Abengourou.

Après avoir parcouru toute la Côte d’Ivoire, « en long et large, j’avoue que c’est pénible ce que je vois ici, qu’est-ce qui s’est passé, je ne saurais vous le dire, pourquoi nous sommes arrivés à cette catastrophe », s’est interrogé le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique en tournée à l’intérieur dans le cadre du programme de réhabilitation des hôpitaux.

Aka Aouélé a affirmé que dans le cadre d’un autre programme qui vise à équiper une quarantaine d’hôpitaux généraux, « nous avions pensé qu’il suffirait d’affecter ici quelques milliards de FCFA pour obtenir quelques bons résultats, mais ce que je vois ici, c’est qu’il faut faire un peu plus d’effort », a-t-il ajouté.

« Abengourou ne peut pas continuer à vivre cette situation, Abengourou mérite mieux », a estimé le ministre de la Santé qui a promis de rendre compte au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, mais également de prendre ses responsabilités pour que le CHR d’Abengourou soit réhabilité au plus vite.

La réalisation du programme hospitalier du président de la République 2019-2020 est estimé à 833 milliards de FCFA. Il comporte trois volets, à savoir la réhabilitation des établissements sanitaires, leur équipement à l’effet de les mettre aux normes et la construction de nouveaux bâtiments.

Nam/kp
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment