Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Budget 2020 : le gouvernement recommande l’amélioration du rythme de consommation des crédits budgétaires

Publié le jeudi 28 mai 2020  |  AIP
1er
© Abidjan.net par Atapointe
1er Conseil des ministres du gouvernement Gon III
Abidjan le 05 Septembre 2019. Le Président de la Republique SEM Alassane Ouattara a présidé ce jeudi le conseil des ministres du nouveau gouvernement


Abidjan - Le gouvernement recommande, dans la suite de l’exécution budgétaire 2020, la prise de mesures diligentes en relation avec les ordonnateurs des dépenses, en vue d’améliorer le rythme de consommation des crédits budgétaires, compte tenu du léger retard constaté dans l’exécution des dépenses d’investissement par rapport aux objectifs, au premier trimestre 2020.

Lors d'une communication relative à l’exécution du budget à fin mars, mercredi, lors du Conseil des ministres, le gouvernement a noté une exécution du budget de l’Etat fortement marquée par le contexte actuel de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 et le basculement effectif en mode budget-programmes.

Selon le porte parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, ces faits ont occasionné un démarrage moins rapide de l’exécution des dépenses et une performance moins forte qu’attendue en matière de mobilisation de ressources.

"A la fin du premier trimestre de cette année, les ressources mobilisées se chiffrent à 1 292,9 milliards de francs CFA pour une prévision de 1 539,1 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 84%. Ce montant comprend 931,8 milliards de francs CFA de recettes budgétaires et 361,1 milliards de francs CFA de ressources de trésorerie", a déclaré M. Touré, à l'issue du Conseil.

Selon le ministre de la Communication et des Médias, les recettes fiscales, bien qu’en deçà des prévisions, ont atteint un niveau satisfaisant à hauteur de 915,6 milliards de francs CFA avec un taux de recouvrement de 97,5% par rapport aux objectifs et une progression de 11,1% par rapport à la même période de 2019.

Parallèlement, les dépenses ont été globalement exécutées à hauteur de 1 270,8 milliards de francs CFA pour une prévision de 1 456,1 milliards de francs CFA, soit un taux d’exécution de 87,3%, avec les charges de fonctionnement des services globalement contenues à l’intérieur des dotations prévues, a-t-il précisé.

(AIP)

nmfa/fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment